Dussert Gerber

Edition du 28/04/2015
 

Champagne DE TELMONT

Prestige

De TELMONT

C’est l’une des dernières maisons authentiquement familiales en Champagne. Fondée en 1912 par Henry Lhopital, c’est Bertrand Lhopital, représentant la 4e génération, qui est l’actuel directeur avec sa sœur Pascale, et son beau-frère Philippe Parinet. Ils œuvrent pour que la Maison conserve sa place parmi les 20 plus grandes Maisons de Champagne.


Le vignoble de 36 ha en propriétés est réparti sur 8 crus. Au total, leur approvisionnement porte sur quelque 146 ha de vignes sur 40 crus différents dont près de 20 % proviennent de villages classés Premiers et Grands Crus. “Il est indéniable que nous avons un “style Maison” qui caractérise nos Champagnes, précise Bertrand Lhopital. Je privilégie le vin avant tout, j’aime les bulles mais je soigne d’abord l’élaboration de mes vins. L’effervescence apporte le rafraîchissement, du picotement mais doit aussi amener le goût du vin à s’exprimer. Dans chaque cuvée, je veille à ce qu’il y ait une effervescence la plus délicate possible, de très fines bulles qui accompagnent le vin. Une bulle doit être présente au début, s’effacer ensuite pour laisser arriver les premiers arômes et réapparaître à la fin associée à l’acidité, pour tirer en longueur la persistance des arômes. C’est une quête chaque année renouvelée, Dominique Jondreville, Chef de caves, et moi-même, essayons de produire des vins qui nous ressemblent et dont nous sommes fiers. Le tiré liège apporte vraiment beaucoup au Champagne, cette technique va se généraliser à notre Blanc de blancs, nous avons suffisamment de recul maintenant pour véritablement apprécier le résultat qualitatif. Avec le tiré liège, nous obtenons des intensités aromatiques supérieures, un nez qui explose, une longueur et une complexité en bouche beaucoup plus importantes, des notes de mie de pain fraîche, une belle minéralité qui apparaît c’est vraiment dû au tiré liège. Grâce à ce système et, contrairement à ce que l’on pourrait croire, cela préserve beaucoup plus la fraîcheur et la jeunesse des Champagnes. Nous sommes très attachés à produire des cuvées de garde, et nous sommes une des rares maisons à proposer des Champagnes avec un vrai temps de garde, une véritable élaboration des vins par le vieillissement, ce qui est de plus en rare dans la région. Le dégustateur dans son verre a la chance ainsi d’avoir l’expression d’un vin abouti. Nous venons de lancer deux nouvelles cuvées; la Cuvée Sans Soufre, issue de nos parcelles conduites sans utilisation de produits phytopharmaceutiques, cette cuvée sans soufre a été élaborée grâce à une vinification oenodynamique. Respectant ainsi la nature des raisins pour qu’ils expriment au mieux leur potentiel, il ne leur est apporté que ce dont ils ont besoin pour être magnifiés. Nous souhaitons que ce Champagne vous transmette ses vibrations lors de la dégustation. De fines bulles agrémentent une robe or pâle aux délicats reflets argentés. Le nez présente un beau fruité avec des notes d’amande et de macaron. En bouche, la vivacité laisse place en finale à des arômes de fruits compotés (abricots, poires), de pâte de coing avec une intéressante complexité. Une découverte qui vous fera vibrer. Et la Cuvée L.D : l’équilibre entre fraîcheur et maturité des Chardonnays de 2006 a permis d’élaborer une harmonieuse cuvée Blanc de Blancs Léger Dosage afin de laisser les raisins exprimer naturellement leurs plus pures qualités, rehaussant ainsi la noblesse du millésime. De petits reflets verts relèvent la teinte or pâle de sa robe. La mousse est fine et tenace. Au nez, ce champagne surprend par sa fraîcheur appuyée par des notes florales, d’agrumes et d’eucalyptus. Cette cuvée, alliant harmonieusement minéralité et gourmandise, développe au cours de la dégustation des arômes de fruits jaunes frais (ananas), de zestes d’agrumes et d’amande, en conservant une belle tension en bouche. Superbe Champagne cuvée O.R. 1735 Millésime 2004, aux bulles légères, aériennes, avec ces senteurs où s’entremêlent la praline et le grillé, toute en subtilité, qui dégage en bouche des nuances délicates et persistantes, vraiment très savoureux. “Née d’une fantaisie créative de notre maison, la cuvée O.R 1735 combine tout le savoir faire de la Champagne à travers la sélection des terroirs, l’expression du Chardonnay issu des meilleurs lieux-dits et d’un long vieillissement dans nos caves sur bouchon liège. Véritable moment historique, cette cuvée représente à elle-seule 200 ans d’histoire du Champagne. En ouvrant ce flacon, nous remontons le temps pour déguster un Champagne comme rarement il en existe de nos jours.” Le Champagne cuvée Grand Couronnement brut Millésime 2002 est un grand vin au nez subtil et persistant, avec des nuances de noisette, de poire et de pain grillé, tout en bouche, une cuvée ample, vineuse, tout en harmonie, qui réunit élégance et charpente, finesse et densité, d’une grande finale aromatique. “Cette cuvée de prestige Grand Couronnement , poursuit-il, est obtenue à partir d'une sélection des meilleurs Chardonnays de la Côte des Blancs. Après un choix extrêmement minutieux des plus beaux raisins, il n'est extrait pour sa composition que la première cuvée exclusivement. La noblesse de ses origines, un vieillissement porté à son âge d'or, font de cette cuvée exceptionnelle, en effet, le “Couronnement” de notre production.” On poursuit avec ce Vintage 2005 : “la nature nous fait don parfois d’une récolte de qualité exceptionnelle, qui mérite d’être mise en valeur. Notre Grand Vintage est toujours millésimé, afin que les qualités de l’année soient encore décuplées par les longues années de vieillissement qui se profilent. Composé à partir des 3 cépages champenois, le Grand Vintage est un champagne souple, fruité et très équilibré, qui se distingue par une grande finesse. Le nez élégant et frais s’ouvre sur des fruits mûrs (coing) pour évoluer sur des notes complexes de beurre, de biscuit et de macaron. L’attaque en bouche est franche et présente une belle rondeur équilibrée par une belle fraîcheur. Des arômes de fruits à noyau (mirabelle, coing, prune) laissent place à des notes de fruits secs au cours de la dégustation.” Il y a encore ce savoureux Blanc de blancs 2007, “résultat harmonieux de l’assemblage de plusieurs crus très renommés de Chardonnay, le Grand Blanc de Blancs est également le fruit d’une seule et grande année. Composé exclusivement de première cuvée, il se distingue par sa délicate couleur or pâle, sa finesse, son extrême légèreté et son incomparable fruité. Un vieillissement de plusieurs années dans nos caves en fait un champagne de très grande noblesse. La robe est d’un bel or pâle teinté de reflets argentés. La mousse est fine. Le nez expressif s’ouvre sur des notes briochées et laisse place à un nez floral, d’acacia, de citronnelle, d’agrumes, avec de légères notes d’évolution et de grillé. En bouche, ce Champagne présente une belle attaque, une belle fraîcheur et une belle présence, avec des nuances d’agrumes bien fondues, de fruits secs (amande) et de tabac blond en finale. Un Champagne gourmand et aérien.” Ne manquez pas Les ateliers d’exception, une belle idée cadeau comme ces “24 heures dans les vignes”. Une invitation à venir partager les vendanges dans les vignes du Champagne de Telmont. Cueillette du raisin, pique-nique gourmand, initiation à la dégustation, un moment sympathique (6h par petit groupe, 155 € par personne). Ou bien ce “Délice d’affinage autour d’une bulle”, qui est la découverte des accords fromages et bulles. Expérimentations des étonnantes alliances entre divers affinages fromagers et les différents assemblages des cuvées. (2h30 par petit groupe, 50 € par personne).

   

Champagne DE TELMONT

Bertrand, André et Serge Lhopital
1, avenue de Champagne - BP 17
51480 Damery
Téléphone : 03 26 58 40 33
Télécopie : 03 26 58 63 93
Email : info@champagne-de-telmont.com





> Le palmares des vins


SAINT-EMILION SATELLITES
e_saint-emilion-sat.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
BÉCHEREAU
CHEVALIER-SAINT-GEORGES
ROUDIER
GRAND-CORMIER
VIEUX CHÂTEAU SAINT-ANDRÉ
LA FLEUR GRANDS-LANDES
VIEUX CHÂTEAU DES ROCHERS
PIRON
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

HAUT-SAINT-CLAIR
CHÊNE-VIEUX
VAISINERIE
DURAND-LAPLAGNE

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

GRENIÈRE
MACQUIN
MOULIN DE GRENET
POITOU
TOUR DE GRENET
TOUR DU PAS SAINT-GEORGES
HAUT-PIQUAT
LA JORINE
VIEUX-BUSQUET



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
(TOUR MONT D'OR)
VIEILLE TOUR MONTAGNE
PUYNORMOND
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

BEL-AIR

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

HAUT-MILON
La CLAYMORE
DUMON-BOURSEAU
CROIX DE CHOUTEAU
LA PERRIÈRE

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
BAYARD
(GRANDE-BARDE)
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

(ERMITAGE GARENNE)
GONTET-ROBIN
(PRODUCTEURS RÉUNIS*)

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

VERRIER & Fils


Famille de vignerons de père en fils depuis 1860. En 1992, Emmanuel Verrier reprend la direction du vignoble : il plante du Chardonnay, amène de la modernité dans les installations mais gage de qualité et de typicité, la tradition reste la clé de voûte de la Maison. Francis, son père, prend sa retraite en 2009. Les cuvées sont élaborées avec des raisins issus de leur vignoble. Très séduisant Champagne brut cuvée Raymond Verrier 2009, où dominent des notes de pain grillé, de fruits jaunes et de lis, mêlant rondeur et souplesse, d’une belle ampleur, riche et distingué à la fois, charmeur. Goûtez le brut cuvée Pinot noir, parfumé (agrumes, noisette), de mousse fine, alliant rondeur et nervosité, élégant, au nez de fruits jaunes et de musc, harmonieux en finale, et le Champagne cuvée Ismérie brut, de bouche délicate dominée par des nuances d’agrumes et de fruits secs, de mousse crémeuse et persistante. La cuvée Fleuron brut, assemblage de Chardonnay (90%) et Pinot noir (10%), est de mousse légère et abondante, d’une belle harmonie au palais, tout en fruité et finesse, une cuvée souple, aux arômes complexes de petites fleurs blanches et de noisette. Il y a aussi le brut cuvée Tradition, au nez de petits fruits (pêche), bien ferme et suave en bouche, à la texture fine et soyeuse, à un prix défiant toute concurrence, et ce brut rosé, d’une belle harmonie, au nez complexe (rose, groseille...).

Emmanuel et Laurence Verrier
Rue des Rochelles
51270 Étoges
Téléphone :03 26 59 32 42 et 06 71 50 18 89
Email : champagne.verrier@orange.fr
Site personnel : www.champagne-verrier.com

Les VIGNERONS de BUZET


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Deux mille ans d’histoire ont sculpté ce terroir afin qu’un jour de 1953, les vignerons des Buzet décident de s’unir pour redonner à leur vin la place qui devait être la sienne dans la palette des vins de France. Vingt ans plus tard, ils obtiennent l’AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) et s’affichent depuis sur toutes les bonnes tables d’Europe. Grâce au talent des 198 viticulteurs (Merlot (52%), Cabernet franc (26%), Cabernet-Sauvignon (22%) pour les rouges et rosés; Sémillon (70%), Sauvignon (30%) pour les blancs), au savoir-faire des œnologues et des maîtres de chai, au génie de son sol, Buzet est devenu un vrai grand vin. Quelque 94% de l’appellation Buzet, soit 1870 ha, offrent généreusement 10 millions de bouteilles aux amateurs gourmands. Ce vin est élaboré dans deux sites de vinification extraordinairement modernes. L'un est à Buzet, l'autre à Espiens, sur les berges de la Baïse. Un chai d’élevage hébergeant plus de 2 000 barriques instillant mille saveurs à ce grand vin que 120 000 visiteurs viennent chaque année goûter à la cave et dans les chais (1ère entreprise française agroalimetaire à avoir été évaluée ISO 26000). Ainsi, la cave des vignerons de Buzet est-elle devenue le site touristique le plus visité du département du Lot-et-Garonne. “Pour ce millésime 2014, nous raconte David Bidegaray, après un été anormalement frais et humide, nous avons eu un mois de septembre et un début d’octobre particulièrement ensoleillés et chauds. Cela a permis de modifier radicalement une vendange qui s’annonçait compliquée en termes de maturité et d’état sanitaire. Résultat : autant en rosé et blanc, qu’en rouge, les vins sont aromatiques, équilibrés et flatteurs. Pour les rouges de Buzet, les structures tanniques sont assez “soft” mais suffisantes avec un enrobage assez étonnant sur des vins si jeunes. Dans l’ensemble, millésime de bon niveau.” Une référence, leur Buzet Château de Gueyze 2011, de teinte soutenue, aux notes de cassis mûr et d’épices, franc et savoureux en bouche, parfumé et bien typé. Le Château de Padère 2011, de belle couleur grenat, intense, corsé, velouté, très parfumé, avec des senteurs de sous-bois et de mûre. Il y a aussi le Baron d’Ardeuil Vieilles Vignes 2011, riche en couleur comme en arômes, aux connotations de fruits rouges à noyau et de poivre, intense au nez comme en bouche comme ce Buzet Domaine de Astris rouge 2011, un vin bien corsé, aux tanins souples, au nez charmeur (framboise, épices), de bouche puissante, riche, très équilibrée, d’une jolie longueur. Le Buzet Domaine de Brazalem 2012, un vin coloré, aux senteurs de mûre, de griotte et de violette, puissant au nez comme au palais, d'une très jolie finale persistante. Le Château La Hitte 2012 est également à découvrir, aux nuances complexes de fruits des bois et de fumé, savoureux, aux tanins mûrs. Goûtez le Buzet Château Ribeau 2012, charnu, parfumé, avec ces notes de sous-bois et de myrtille, de bouche épicée, et toujours ce Buzet Domaine du Grand Bourdieu 2012, d’une robe rouge cerise limpide, qui développe un nez de griotte mais aussi des arômes de cassis et de pivoine et une bouche fraîche aux tanins souples mais présents. Jolie cuvée Sans Sulfites Ajoutés 2012, de robe rubis soutenu, ample, fruitée, de bouche franche comme leur Buzet Domaine de Michelet, tout en arômes, aux tanins ronds, au nez de pruneau et d’humus, tout en bouche, très bien élevé.  Le Buzet blanc L’Excellence 2012, Sémillon, Sauvignon, au nez fleuri, de robe pâle, brillante et limpide, très agréable, qui associe la fraîcheur à l’élégance, vraiment charmeur comme le Buzet Baron d’Ardeuil blanc 2012, issu de vieilles vignes, suave en bouche, un vin harmonieux, aux arômes de fruits blancs, d’une belle élégance et d’une jolie richesse aromatique en finale. Joli Buzet Loustallet 2013, de robe jaune clair, où l'on retrouve des notes de fleurs blanches et de noix, de bouche souple et vive à la fois, tout en nuances. En rosés, le Château de Gueyze et le Domaine de la Croix sont très réussis.

Directeur : Pierre Philippe
Avenue des Côtes-de-Buzet
47160 Buzet-sur-Baïse
Téléphone :05 53 84 74 30
Télécopie :05 53 84 74 24
Email : buzet@vignerons-buzet.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/buzet
Site personnel : www.vignerons-buzet.fr

Château Le CAILLOU


Le Château appartient depuis plus d’un siècle à la famille Bélivier de Pomerol qui le transmet, en 1975, à la famille Lucien Giraud. En 1905, le domaine de Lacombe y fut annexé et en 1974, le Clos Lacombe. Aujourd’hui, c’est André Giraud qui conduit cette propriété. C’est à une parcelle dénommée par le cadastre “Le Caillou” que ce vignoble doit son nom. Les 7 ha de vignes d’âge moyen de 30 ans sont très bien situés sur le plateau de Pomerol, sur un sol sablo-graveleux riche en crasse de fer bien typique (75% Merlot et 25% Cabernet franc). Beau Pomerol 2012, velouté comme il se doit, de belle robe rubis soutenu, un vin très harmonieux, complet, au nez de prune et de violette et une pointe d’épices caractéristique, charnu en bouche mais fin, tout en subtilité. 2011, complexe, harmonieux, aux connotations fruitées et épicées, aux tanins mûrs et riches, classique et puissant, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue. Beau 2010, de couleur profonde, au nez où dominent le cassis bien mûr et les sous-bois, alliant concentration aromatique, ampleur des tanins et distinction en bouche, de garde. Remarquable 2009, au nez subtil où dominent les fruits très mûrs et le fumé, mêlant rondeur et charpente, un vin riche, dense et persistant, très prometteur. Le 2008, parfumé (cassis, myrtille), est un vin classique, ample et solide, de bouche puissante, fondue, d’excellente évolution. Le 2007, de robe grenat foncé, au bouquet développé avec des nuances fruitées et giboyeuses, aux tanins harmonieux, tout en bouche, fin et corsé à la fois, gras, est un vin typé et charmeur. Le 2006, de couleur pourpre, au nez confit, aux tanins très harmonieux, est un grand vin typé, avec des senteurs de cassis et de cuir, d’une grande richesse.

André Giraud
41, rue de Catusseau
33500 Pomerol
Téléphone :05 57 51 06 10
Télécopie :05 57 51 74 99
Email : contact@vins-giraud-belivier.com
Site personnel : www.vins-giraud-belivier.com

DOMAINE DE L'AMAUVE


Une exploitation familiale de 10 ha. La famille est présente sur Séguret depuis la révolution Française et cultive la vigne depuis cette époque. Christian Vœux, œnologue de formation, est un homme de terrain qui a été maître de chai du Château Mont-Redon durant 25 ans. Il a repris ce vignoble en 2006 et a créé le Domaine de l’Amauve à la retraite de ses parents. Aujourd’hui, une cuvée de vin blanc et 4 cuvées de vin rouge sont élaborées au Domaine. Tout ici se fait en harmonie avec la nature et ce qu’elle offre dans le respect de l’environnement. La culture de la vigne y est traditionnelle avec travail du sol et limitation des traitements phytosanitaires selon les règles de l’agriculture raisonnée. La limitation du rendement est naturelle dans les vieilles vignes, toutefois, afin d’assurer une meilleure régularité, le vignoble est enherbé un rang sur deux. Dans les jeunes vignes, l’enherbement n’a pas un effet suffisant, aussi, la vendange en vert est pratiquée comme moyen de sélection des grappes et de contrôle durendement. Vous aimerez ce CDR-Village Séguret Réserve 2010, à dominante de Grenache (80%), complétée par de la Syrah, élevage 12 mois pour partie enfûts de chêne et en cuves, puissant, d’une jolie ampleur aromatique, légèrement épicé, alliant souplesse et structure, un vin très réussi, parfait sur un poulet aux épices ou des macaronis aux girolles. Le 2009, aux tanins bien fondus mais très présents, complexe, charnu et parfumé en bouche, poursuit son évolution. Le CDR-Villages Laurances rouge 2010 est de couleur cerise soutenu, aux arômes puissants de fruits cuits et de sous-bois, aux tanins fermes et fondus à la fois. Tout en délicatesse, le CDR-Villages La Daurèle blanc 2011, riche en bouquet (agrumes, aubépine, amande...), est un vin tout en bouche, tout en structure et parfums, fondu et persistant, à déboucher sur des paupiettes de saumon aux fruits de mer. Goûtez l’IGP de Vaucluse rouge 2011, Grenache et Syrah, où s’entremêlent le pruneau et le poivre, de structure harmonieuse, dense en bouche, bien charpenté, un vin de couleur grenat intense.

Christian Vœux
Chemin du Jas
84110 Séguret
Téléphone :04 90 46 82 81 et 06 10 71 26 72
Télécopie :04 90 65 17 12
Email : domainedelamauve@vinsdusiecle.com
Site : domainedelamauve
Site personnel : www.domainedelamauve.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château de GAYON


Le Château date du XIIIe siècle, et a été édifié avant la naissance d’Henry IV.

J’ai apprécié, dans les trois millésimes reçus, ce Madiran d’Ou Hauret : le 2011, typé, de couleur intense, au nez où dominent le pruneau et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois, dense, avec des tanins mûrs, tout en bouche. Le 2010, de couleur pourpre, riche au nez comme en bouche, tout en structure, charmeur, avec des tanins présents mais soyeux, au bouquet subtil et ample (violette, pruneau), un vin de bouche très équilibrée, de garde. Le 2009, qui n’a rien à lui envier, est tout aussi , corsé et riche en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau, légèrement épicé, tout en bouche. Mêmes millésimes avec cet autre Madiran d’Ou Barrinquet 2011 étant de bouche corsé, le 2010 remarquable par ses saveurs au palais, et le 2009 déclinant des nuances de fruits macérés. Il y a également le Pacherenc Goutte d’Or 2011, un vin où s’entremêlent les fruits, les épices et la brioche, tout en bouche, onctueux et persistant, de garde.

David Ebert

Xavier LECONTE


Une histoire de passion familiale depuis 5 générations. C'est en 1978 que Xavier rejoint l'exploitation avec un brevet de technicien en viticulture et œnologie en poche. En 1980, il prend en charge l'exploitation de son grand oncle Roger, et c'est à cette date que la totalité des raisins est écrasée sur leur pressoir, puis vinifiée et vieillie dans leurs caves. Leur fils actuellement œnologue conseil, les rejoindra au printemps et représentera la sixième génération sur le Domaine.
Leur Champagne cuvée Le Charme d’Anaïs brut millésime 2007 est une cuvée ample, avec des notes d’agrumes et de fruits secs bien typiques, qui associe charpente et finesse, très élégante à l’apéritif ou sur une daurade au four (17 € environ). La cuvée Alexis brut, un assemblage à majorité de Chardonnay avec 25% de Pinot Meunier,élaboré spécialement pour Alexis le fils aîné, médaille d’or au concours des vignerons Indépendants 2012 ainsi qu’au Mondial de Bruxelles, de belle teinte dorée, aux nuances de fruits bien mûrs, avec des notes de tilleul et d’abricot, est de bouche vineuse avec des nuances crémeuses et persistantes (15,55 €). Séduisante cuvée brut Prestige, de robe or clair avec de discrets reflets verts, qui allie richesse aromatique et persistance, ample, avec des connotations de fleurs et de pain grillé (15,25 €).
Il y a aussi la Collection Vintage, présentée en coffret de luxe : Le Vent des Anges Les Chaillots 2004, mono-cépage Blanc De Blancs Chardonnay, avec des notes bien caractéristiques de fleurs blanches et de fruits secs (abricot, noix), est un Champagne charpenté, harmonieux en bouche (31 €). Le Vent des Anges brut 2003, mono-cépage Pinot Noir, aux arômes intenses, associant charpente et finesse, ample au palais, avec des nuances subtiles de noisette et de fruits cuits (32 €). Le Vent des Anges brut 2005, mono-cépage Pinot Meunier, où dominent les fruits mûrs, est une cuvée typée comme nous les aimons, parfumée, de jolie mousse, d’une longue finale florale (31 €).

Xavier et Sylvie Leconte

OLIVIER Père & Fils


L'histoire de la Maison a débuté en 1910 avec Jules Olivier, arrière grand père véritable amoureux de la terre, qui commença à travailler la vigne sur un terroir de 1,5 ha. Le fils Jean augmenta la superficie d'exploitation avec ce même amour. Aujourd'hui, 10 ha sont cultivées en perpétuant la méthode inculquée au fil des générations.
On y propose ce Champagne Millésime brut 2004, de jolie robe, avec cette nervosité caractéristique, de bonne bouche, aux notes d'aubépine et de citron, un vin tout en distinction, classique et franc. La cuvée Aparté, 100 % Pinot Noir, une cuvée ample, avec des notes d'agrumes et de fruits secs bien typiques, associe charpente et finesse. Goûtez le Millésime 2002, une savoureuse cuvée, au nez subtil et persistant, de jolie mousse, aux arômes de noisette, de pêche blanche et de miel (19,50€), et la Grande Réserve brut, qui m'a séduit par cette complexité aromatique où se décèlent des nuances de citronnelle, de brioche et d'abricot frais, d'une bien jolie robe or clair (16,50€). On n'hésite pas.
EARL Champagne OLIVIER & Fils

> Les précédentes éditions

Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012
Edition du 28/08/2012
Edition du 21/08/2012
Edition du 14/08/2012
Edition du 07/08/2012
Edition du 31/07/2012
Edition du 24/07/2012
Edition du 17/07/2012
Edition du 10/07/2012
Edition du 03/07/2012
Edition du 26/06/2012
Edition du 19/06/2012
Edition du 12/06/2012

 



Clos la COUTALE


Château LUCHEY-HALDE


Gérard TREMBLAY


Maison PETTERMANN


Château CHENE-VIEUX


Jean-Paul PAQUET & Fils


Frédéric MALETREZ


Château BELLEVUE-FAVEREAU


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Château du MOULIN VIEUX


Château AUX-GRAVES-DE-LA-LAURENCE


GODINEAU Père et Fils


Clos JEAN


Domaine des MEIX


Domaine de BARROUBIO


Château des GRAVIÈRES


Domaine Jacques CARILLON


SCHAEFFER-WOERLY


Clos BELLEVUE


Château LECUSSE



CHATEAU PONT LES MOINES


CHATEAU LAROQUE


CHATEAU BECHEREAU


DOMAINE ALARY


CHATEAU TOULOUZE


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


DOMAINE GERARD TREMBLAY


CHATEAU DE GUEYZE


CHATEAU HOURBANON


CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


LA BASTIDE BLANCHE


DOMAINE CRET DES GARANCHES


CEDRIC CHIGNARD


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


CHATEAU DES PEYREGRANDES



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales