Dussert Gerber

Edition du 27/10/2015
 

CHATEAU MONT-REDON, UN GRAND TERROIR, UN VIN INOUBLIABLE

Excellence

Château MONT-REDON

L’histoire du Château Mont-Redon, c’est une belle réussite familiale de cousins, qui ont su avec intelligence, enthousiasme et professionnalisme perpétuer et développer l’héritage transmis. Pour preuve, l’arrivée de la quatrième génération au domaine. Du grand art.


Pierre Fabre, fils de Didier Fabre est en charge de la Cave, Yann Abeille, fils de Jean Abeille, est responsable des vignobles, Jérôme Abeille, deuxième fils de Jean, après ses études d’ingénieur, est à la partie commerciale, et, enfin, Patrick Abeille, troisième fils de Jean, Inseec à Bordeaux, s’occupe de la partie gestion, social, marketing… Beaucoup d’investissements ont été réalisés grâce au dynamisme de Jean Abeille et de son cousin, Didier Fabre, afin d’optimiser la qualité et préparer l’avenir du domaine. Agrandissement de la cuverie de rouge avec l’implantation de huit cuves à pigeage supplémentaires, augmentation de la superficie de la cuverie de vinification des blancs... toujours dans la même démarche écologique, des matériaux adéquats ont été intégrés pour la construction de ces nouveaux bâtiments. “Nous avons aussi prolongé d’une quinzaine de mètres, nous raconte Jean Abeille, le souterrain créé par notre grand-père pour subvenir à ses besoins en eau, qui passe sous les bâtiments existants et remonte à l’air libre. Cela permet un appel d’air qui climatise naturellement les caves, la température à 7 mètres, hiver comme été, reste constante, aux alentours de 11°. Nous en avons profité pour construire une nouvelle réception de vendanges très fonctionnelle, une étape très importante pour préparer la qualité de nos grands vins. Elle est conçue avec une technologie de pointe, le tri sélectif passe sous l’œil de la caméra qui vient confirmer la sélection manuelle déjà effectuée en amont. Cette technique toute nouvelle impose des baies entières. Nous nous sommes donc dotés de trois conquets de réception de vendange vibrants, les raisins sont remontés par tapis jusqu’à l’éraflage, cela nous permet d’éviter la vis sans fin et d’être ainsi plus respectueux de la vendange. Toujours dans cette même démarche qualité, nous avons deux tables de tri optique XTRI, automatisées, distribuées par une maison italienne, c’est le premier prototype installé dans la région Rhône. Après éraflage et égouttage minutieux, les raisins sont répartis horizontalement sur une table vibrante avec un tapis tournant à grande vitesse, deux caméras et un laser balayent les raisins pour signaler un morceau de feuille, rafle... Cela permet le tri du botrytis et des grains roses pas totalement mûrs. Gros avantage de la technologie qui permet un tri grain par grain et non grappe par grappe comme c’est fait à la main. Les déchets sont éliminés par un convoyeur alors que les baies saines sont propulsées vers les cuves à pigeage pour la vinification. Grâce à cet outil ultra performant n’entre dans les cuves que le nec plus ultra ! Pour optimiser la qualité, nous avons conçu un process pour pouvoir rafraîchir la totalité de notre vendange de 25 à 12 ° dans le but de pouvoir faire une pré-fermentation à froid. Cela permet d’augmenter les extractions des anthocyanes et des tanins. Cela renforce ainsi la complexité aromatique et le fruité, bien à l’abri d’une quelconque oxydation. Les Blancs sont très aromatiques, avec beaucoup de gras, de rondeur, d’une bonne tenue acide, d’une grande longueur en bouche. Ils sont issus d’un terroir exceptionnel provenant du massif urgonien avec une zone calcaire qui permet aux vins blancs d’avoir une superbe minéralité et des arômes tertiaires d’une grande complexité. Les rouges, de couleur soutenue aux reflets violacés ont de jolis tanins fins et élégants, sont toujours très fruités avec du croquant, d’un bon potentiel de garde. La nature nous a gâtés ces dernières années avec une série de jolis millésimes, des vins complets et flatteurs qui séduisent les nombreux amateurs de nos vins qui nous suivent avec une fidélité constante.”

   

CHATEAU MONT-REDON, UN GRAND TERROIR, UN VIN INOUBLIABLE

Jean Abeille et Didier Fabre

84230 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone : 04 90 83 72 75
Télécopie : 04 90 83 77 20
Email : contact@chateaumontredon.fr

Site : www.vinsdusiecle.com/montredon




> Le palmares des vins


CLASSEMENT VALLEE DU RHONE
e_vallee-du-rhone.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CHATEAUNEUF-DU-PAPE
FORTIA (BI)
MONT-REDON (BI)
MATHIEU (BI)
BEAUCHENE
La MEREUILLE
CLOS SAINT-PIERRE
JACUMIN
NALYS
LES 3 CELLIER
SERGUIER
TOUR SAINT-MICHEL
GIGONDAS
VACQUEYRAS
COTES-DU-VENTOUX

ARNOUX (Va)
Pierre AMADIEU (Gigondas)
CHAMP-LONG (Ve)
DEURRE (Vi)
SAINT-VINCENT (Vi)
MOULIN (Vi)
ENCHANTEURS (Ve)
CAMARETTE (Ve)
PUY MARQUIS (VE)
TARA (Ve)
HERMITAGE
CÔTE-RÔTIE
LIRAC/TAVEL
COST.NÎMES
JABOULET (Cornas)
ROSIERS (CR)
LEVET (CR)
SAINT-JOSEPH
CORNAS/CONDRIEU
COTES-DU-LUBERON
CANORGUE (Lu)
MONTINE (GA)
POULET (Die)
GILLES FLACHER (SG)
GUY FARGE (SJ)
FONTVERT (Lu)
JAQUES FAURE (Die)
COULET (CO)
PUY DES ARTS (Lu)
COTES-DU-RHONE
DIVERS

ALARY (BI)
REDORTIER
AMAUVE
VALERIANE
BEAUVALCINTE
CROIX BLANCHE
GAYÈRE
LAURIBERT
MAGALANNE
MOULIN POURPRÉ
SAINT-ESTÈVE
CAVE DE GRAVILLAS
Cave SAINTE-CÈCILE
COTEAUX DE VISAN
AURE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHATEAUNEUF-DU-PAPE
CHARBONNIERE*
(BOIS DE BOURSAN)
JULIETTE AVRIL
BANNERET
(BRUSQUIÈRE*)
GIGONDAS
VACQUEYRAS
COTES-DU-VENTOUX

(PIERRE DU COQ)
TERRA VENTOUX*
CLOS des CAZAUX (Va)
GARRIGUE (VA)
PESQUIÉ (Ve)
PÉQUELETTE (Vi)
HERMITAGE
CÔTE-RÔTIE
LIRAC/TAVEL
COST.NÎMES
CARABINIERS*
OR ET DE GUEULES (Cn)
VALCOMBE (Cn)
DUCLAUX (CR)*
TROIS COLOMBES LES RAMEAUX (Cn)*
JONCIER* (L)
(MOURGUES DU CRES (Cn))
SAINT-JOSEPH
CORNAS/CONDRIEU
COTES-DU-LUBERON
BIZARD* (GA)
(CHENE (SJ))
COTES-DU-RHONE
DIVERS

CHATEAU VIEUX*
FAVARDS
FONTSEGUGNE
MARTIN*
CLAVEL
(ROLIÈRE*)
(GALUVAL)
TAVERNEL
(CABASSE)

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHATEAUNEUF-DU-PAPE
(FONTAVIN)
GIGONDAS
VACQUEYRAS
COTES-DU-VENTOUX

(SYLLA (VE))
HERMITAGE
CÔTE-RÔTIE
LIRAC/TAVEL
COST.NÎMES
SAINT-JOSEPH
CORNAS/CONDRIEU
COTES-DU-LUBERON
(Baron d'ESCALIN (GA))
COTES-DU-RHONE
DIVERS

(COCCINELLES)
(VERQUIÈRE)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château REDORTIER


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le Château compte 35 ha de vignes pratiquement d’un seul tenant, particulièrement bien situées face aux prestigieuses Dentelles de Montmirail. Le terroir est exceptionnel avec ces vignes plantées à 400 m d’altitude, exposées plein sud sur des coteaux, bénéficiant d’un sol argilo-calcaire et de la sécheresse estivale. Le travail y est difficile (chenilles et quatre roues motrices obligatoires). Le château était jadis un château fortifié très important défendant la principauté d’Orange. C’est en 1956 qu’Étienne de Menthon, ingénieur agronome, remit le domaine en état. Par respect pour l’environnement et afin de favoriser le caractère naturel du vin, la lutte contre les maladies de la vigne est menée de façon raisonnée. Les rendements sont bien sûr volontairement maîtrisés de 30 à 35 hl/ha, un vrai gage de qualité. Pour tous les vins, le pressurage est léger et la température est contrôlée tout au long des fermentations. Les rouges passeront deux hivers en cuves avant leur mise en bouteilles, les vins subissent peu de traitements physiques pour leur garder tous leurs arômes et leur qualité intrinsèque. Les vins ne séjournent pas en bois, la qualité des terroirs s’exprime à plein et leur confère ce caractère boisé naturel suffisant. “Actuellement, nous précise Isabelle de Menthon, nous proposons les Beaumes-de-Venise 2011 et 2010. Le 2011 est un millésime très chaleureux avec un peu plus d’alcool que d’habitude. Ce sont des vins souples, très flatteurs, très agréables, ce côté chaleureux leur donne une belle sucrosité, c’est un vin qui plaît beaucoup. Le 2010 a été un été très chaud, avec des vendanges très chaudes, les vins ont une belle texture charnue, avec des notes d’épices prononcées.” Elle a raison et cela se retrouve dans ce Beaumes-de-Venise rouge 2010, développant une bouche charnue, un très joli vin de robe rubis, au nez concentré (violette et cassis), aux tanins bien fondus mais bien présents. Superbe Cru Beaumes-de-Venise Le Château de Mon Père 2010, d’une belle couleur soutenue, structuré, avec des tanins bien présents, un vin riche et chaleureux, où s’entremêlent le pruneau et le poivre, de structure harmonieuse, un vin vraiment savoureux.  Le 2009 suit, médaille d’Or au concours général agricole Paris, concentré et très riche, de couleur grenat soutenu et intense, au nez de fruits surmûris, de truffe et de poivre, de garde. “Dans le même esprit que “Monsieur le Comte”, précise Isabelle de Menthon, cette nouvelle cuvée est un vin puissant, à la structure élégante, aux arômes de fruits mûrs et d'épices douces que le bois accompagne sans jamais dominer. Les raisins sont issus des fameuses Terres Jaunes du Trias. L’étiquette de cette cuvée représente la maison familiale peinte au début du XXe siècle par Pierre de Champeville.” Dans la lignée, ce Cru Beaumes-de-Venise Monsieur Le Comte 2009, où dominent les fruits cuits et les sous-bois, est un beau vin dense, complexe, savoureux, mêlant structure et élégance en bouche avec une touche poivrée. “Notre Beaumes-de Venise Cuvée Monsieur le Comte, en hommage à mon grand-père, est une sélection parcellaire, poursuit Isabelle de Menthon, uniquement les terres jaunes de type trias. Le vin est très riche, charpenté, très équilibré, tout en douceur, d’une grande longueur et complexité, une belle réussite dont nous sommes fiers et qui a reçu le meilleur accueil des amateurs. Le vin est différent du Redortier Traditionnel avec l’étiquette bleue, plus fruité, moins charpenté. Cette cuvée est issue de raisins vendangés à mâturité optimale; on obtient un vin concentré, structuré, d’une grande complexité aromatique, avec beaucoup de matière, de garde, très persistant en bouche, un superbe vin. Cette cuvée est présentée dans une jolie bouteille “haut de gamme”. Notre grand-père, François de Menthon, était un homme politique important : compagnon de la Libération, Ministre de la justice du Général de Gaulle à la fin de la 4e République, premier Président du Conseil de l’Europe. Ma sœur et moi, qui allions en vacances chez lui lorsque nous étions petites, étions toujours surprises d’entendre les villageois appeler notre grand-père si discret “Monsieur le Comte”, c’est un clin d’oeil sympathique à notre histoire familiale.” Beau Gigondas rouge 2011, qui a ce nez complexe où dominent la groseille et l’humus, charnu comme il le faut. Le 2010, où dominent des notes de cassis, de griotte et d'épices, est parfumé au palais, structuré, étoffé. Très joli CDR rosé Côté Dentelles, au nez de rose et de garrigue, délicat, franc, développant en bouche des arômes puissants de fruits frais. Il y a encore le CDR blanc Côté Dentelle, rond au nez comme en bouche, vif et dense à la fois, persistant et aromatique, d'une belle finale.  Si la cave est ouverte tous les jours sans exception, de 10h à 12h et de 14h à 18h, il existe aussi un caveau secondaire dans le village même de Suzette, ouvert d’avril à octobre, “La Grange de Château Redortier”.

Isabelle et Sabine de Menthon

84190 Beaumes-de-Venise
Téléphone :04 90 62 96 43 et 06 80 67 06 53
Télécopie :04 90 65 03 38
Email : chateauredortier@vinsdusiecle.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateauredortier

Château TRIANS


Le domaine de Trians est assis sur le plateau de la Provence calcaire, qui permet des vendanges tardives, conférant au vin un caractère indéniable. Le plateau argilo-calcaire très caillouteux du secondaire permet une excellente régulation de l'humidité et de la chaleur du sol. Culture biologique, contrôle Ecocert. “Depuis 2007, me précise-t-on, nous avons fait évoluer nos méthodes culturales en passant de l’agriculture raisonnée à la culture biologique.” Beau Coteaux-Varois-en-Provence cuvée Trians 2010 (Syrah, Grenache, Cinsault), très parfumé, de robe pourpre, souple et corsé à la fois, au nez ample (framboise, cassis mûr, poivre...). Le T de Trians rouge 2009 (Cabernet-Sauvignon, Syrah, Grenache, 24 mois en foudres de chêne), est de couleur intense, au nez persistant de fruits noirs et d’épices, aux tanins bien enveloppés, un vin puissant, de bouche riche et harmonieuse, d’excellente évolution, parfait sur une cuisine relevée comme des rognons sauce madère, par exemple. Joli Trians blanc 2013, Sémillon, Rolle, Ugni blanc, élevé sur lies fines, au nez de coing et d'amande, de bouche très flatteuse, à la fois vivace et souple, à déboucher aussi bien sur une bourride de lotte qu’avec un lapin à la moutarde. Le Trians rosé 2013, avec des notes aromatiques de pêche et de groseille, long et équilibré en bouche, vif et ample à la fois, est d’une belle harmonie.

Jean-Louis Masurel
Chemin des Rudelles
83136 Néoules
Téléphone :04 94 04 08 22 et 01 42 96 01 96
Télécopie :04 94 04 84 39 et 01 42 15 16 70
Email : trians@wanadoo.fr
Site personnel : www.trians.com

Domaine Henri REBOURSEAU


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. C'est le Général Henri Rebourseau qui regroupe en 1919 les vignes de son père autour de cette belle maison du XVIIIe siècle. À la suite, son fils Pierre Rebourseau fait prospérer le domaine jusque dans les années 1980. Aujourd'hui, la propriété familiale est gérée par l'un des arrières petits fils du Général, Jean de Surrel. Un domaine de 13 ha. Ce propriétaire passionné s’attache à élever de grands vins traditionnels comme on les aime, auxquels il faut laisser le temps de s’exprimer. “La vigne ne donne pas un produit uniforme, précise Jean de Surrel, chaque récolte est particulière et ses caractères enrichissent la culture du dégustateur qui sait apprécier tous les charmes du vin. On parle trop, et trop vite, de bons ou de mauvais vins ; et pourtant, quelles surprises dans les années cotées comme dans les autres, car le vin est vivant et son évolution dépend étroitement des conditions de son vieillissement en cave.” Comment ne pas savourer cet exceptionnel Chambertin Grand Cru 2007, marqué par son terroir, un grand vin racé, puissant, intense au nez, qui associe structure et distinction, avec ces notes de fumé bien spécifiques, de grande évolution, l’un des meilleurs dégustés cette année. Le 2006 est coloré et très parfumé (cannelle, cuir et violette), aux tanins présents et très élégants à la fois, de jolie robe grenat soutenu, tout en bouche, qui mêle finesse et charpente, harmonie et richesse. Le 2004, typé, charpenté, riche et parfumé en bouche, avec ces notes subtiles de pruneau confit, allie structure et velouté, un vin gras, de garde. Superbe 2002, très typé, qui réunit amplitude et suavité, de couleur pourpre soutenu et intense, au nez de fruits surmûris et d’humus, bien corsé. Le 2001, où dominent les saveurs de sous-bois et de fruits cuits, fin et dense au palais, est un vin qui demande à se fondre, tannique, très typé. Le 2000, associe charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices, volumineux, charnu, vraiment formidable. Dans la lignée, le Charmes-Chambertin Premier Cru 2003, savoureux, un très grand vin typé, où s’entremêlent les épices et la vanille, qui réunit structure et onctuosité en bouche, suave, d’excellente évolution. Le Clos de Vougeot Grand Cru 2002, très représentatif de ce grand millésime bourguignon, est riche et structuré, au nez persistant où dominent des notes de cassis, de griotte et d’épices, un vin long en bouche, savoureux, de belle évolution.

Jean de Surrel
10, place du Monument
21220 Gevrey-Chambertin
Téléphone :03 80 51 88 94
Télécopie :03 80 34 12 82
Email : domaine@rebourseau.com
Site personnel : www.domaine-rebourseau.fr

CHATEAU SAINT-AHON


Propriété de Charles de Montesquieu au XVIIe siècle, le Château Saint-Ahon a été acquis par le comte et la comtesse Bernard de Colbert en 1985, c’est à présent leur fille et son mari, Françoise et Nicolas de Courcel, qui ont repris les rênes de ce domaine de 31 ha (60% Cabernet-Sauvignon, 30% Merlot noir, 5% Cabernet franc et 5% Petit Verdot), en 2003. Coup de cœur pour leur Haut-Médoc Cru Bourgeois 2009, de belle robe pourpre, aux tanins mûrs mais tout aussi riches, dominé par le cassis et la framboise, bien charnu comme il le faut, un vin qui développe beaucoup de volume, très prometteur. Le 2008, charpenté, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue, aux tanins puissants, au nez complexe où dominent les fruits mûrs, le cuir et les sous-bois, mérite un peu de patience. Le 2007, bien charnu, de bouche ample et parfumée, tout en persistance d’arômes (fruits rouges mûrs, cannelle), tout en charme, est à apprécier sur une omelette aux truffes. Beau 2006, médaille d’Or au concours de vins de Bordeaux et de Bronze à Mâcon en 2009 de couleur soutenue, au nez complexe, aux notes de fraise des bois, d’humus et de poivre, un vin corsé et charpenté, aux tanins harmonieux mais puissants, de belle charpente, charnu et prometteur. Remarquable 2005 (60% Cabernet-Sauvignon, 28% Merlot, 10% Cabernet franc et 2% Petit Verdot), médaille d’Argent à Mâcon, un vin de belle robe soutenue, avec ce charnu et cette pointe d’épices spécifiques, de bouche puissante et souple, tannique, de garde.

Nicolas et François de Courcel
57, rue Saint-Ahon
33290 Blanquefort
Téléphone :05 56 35 06 45
Télécopie :05 56 35 82 37
Email : chateausaintahon@vinsdusiecle.com
Site : chateausaintahon
Site personnel : www.saintahon.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine Léon BLEESZ


"Présente à Reichsfeld depuis le XIVe siècle, précise-ton ici, la vigne gagne notre famille vers 1704 pour ne plus la quitter.
La guerre de 1870 voit notre domaine s'agrandir. Joseph Bleesz, embauché pour remplacer, sur le front, des fils de familles aisées, réunit la somme nécessaire pour l'achat de son rêve : quelques vignes supplémentaires. Son petit-fils, Marcel, homme de prestance et d'importance, de gaieté et de convivialité, apporte beaucoup au vignoble familial. C'est l'un des premiers du canton à utiliser le surgreffage, il fait de sa cave un lieu courtisé. Léon et Denise lui succèdent et agrandissent considérablement le vignoble. Ce sont aujourd'hui Christophe et Monique qui poursuivent l'aventure : à la tête du domaine, ils décident, dès 1982, de produire du Crémant. Le succès est immédiat, d'autant que l'idée est nouvelle. Actuellement, ce sont 11 ha de vignes, presque exclusivement en coteaux et regroupant tous les cépages alsaciens, que nous traitons avec les plus grands égards."
C'est bien, et cette passion se retrouve en effet dans leur Crémant, persistant au nez comme en bouche, aux senteurs d'amande et de pêche, de bouche savoureuse, de jolie mousse crémeuse comme le Crémant rosé, aux arômes subtils de fraise des bois, de bouche bien équilibrée où l'on retrouve des notes de brioche. Le Riesling Schieferberg Vieilles vignes 2010, issu d'un terroir schisteux, est riche, aux senteurs persistantes, avec des connotations de fruits mûrs et de rose, de bouche souple, comme ce très joli Gewurztraminer. Goûtez aussi le Pinot Noir 2010, aux notes de fruits mûrs (fraise des bois) de bouche dense, corsé mais souple, bien structuré, aux tanins fondus, de robe grenat.

Monique et Christophe Bleesz
1, place de l'Église
67140 REICHSFELD
Tél. : 03 88 85 53 57
Fax : 03 88 57 83 44
Email : christophe.bleesz@wanadoo.fr
www.bleesz.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Earl DUFOUR Père et Fils


Vignerons depuis cinq générations (16,50 ha de vignes), la famille Dufour a fortement développé sa gamme de vins, pour proposer aujourd’hui du Brouilly Pisse Vieille, du Régnié, du Chiroubles, du Morgon Beaujolais Villages, du Beaujolais Villages Primeur et du Beaujolais Villages Blanc. Tous les vins sont issus du cépage Gamay hormis le Beaujolais Blanc et le Bourgogne Blanc qui sont issus du Chardonnay, à l’origine des plus grands vins blancs du monde. Ils élaborent également sur la base du Régnié, une cuvée ‘’Tradition’’ élevée en barrique durant 12 mois, le fleuron de la gamme. Dans les produits haut de gamme, vous trouverez une cuvée de Bourgogne Blanc ainsi que le plus prestigieux des crus du Beaujolais : le Moulin-à-Vent.
Beaucoup aimé ce Moulin-à-Vent 2013, issu de vignes situées sur des sols peu profonds, granitiques et infiltrés de manganèse, aux arômes de fruits macérés et d’épices, de belle couleur soutenue, aux tanins équilibrés, de bouche à la fois puissante et ronde (10,20 €). Excellent Morgon Les Champs Brûlés 2013, riche, de couleur grenat intense, aux tanins denses et souples à la fois, un beau vin classique et concentré, avec des notes de violette et de réglisse, que je vous conseille sur des cochonnailles chaudes ou une daube de canard (7,30 €). Le Régnié cuvée du Clos 2013, vieilles vignes, élevé durant 9 mois, est très typé, aux tanins puissants et mûrs à la fois, très parfumé, bien structuré (8,30 €).
Laurence et Florent Dufour

Domaine du PETIT CAUSSE


Ce domaine s'étend sur des coteaux ensoleillés, adossés aux contreforts de la Montagne Noire. Une exploitation à taille humaine, où les travaux se font dans une ambiance familiale et conviviale.
J'ai apprécié leur Minervois Griotte de Ventajou 2010, une cuvée qui tire son nom de la montagne qui domine le Terroir de Félines, (50% syrah, 20% Grenache et 30% Carignan), bien corsé, d'une belle robe pourpre, dense, avec des tanins puissants mais bien mûrs, au nez où dominent les fruits cuits et la garrigue (7,50 €). Bien typé également, le Minervois La Lavinière cuvée Andréa 2008, (60 % syrah, 20 % Grenache et 20 % Carignan), une cuvée vieillie en fûts de chêne, aux tanins structurés et savoureux, finement parfumée (griotte, épices...), de bouche puissante où se retrouvent les fruits noirs (11,50 €). Goûtez encore le Minervois La Combe des Cigales 2010, (30 % syrah, parts égales de Grenache et de Carignan), cépages vinifiés séparément, de robe rubis, est très réussi, au fruité riche, de bouche charnue avec des nuances de framboise (5,50 €). C'est très bon. Pas d'hésitation.
Philippe et Maguy Chabbert

> Les précédentes éditions

Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012

 



Domaine Pierre GELIN


Pierre MIGNON


Château de VIELLA


Château de BEAUPRÉ


Domaine du CLOS de L'ÉPINAY


Château LOIRAC


HAMM


Château MONTROSE


Château LASCOMBES


Clos la COUTALE


Château HAUT-MARBUZET


Château de LAUBERTRIE


Domaine de BARROUBIO


HUBER et BLÉGER


CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE


Château PENIN


DRAPPIER


Château La GALIANE


Domaine CHAMPAGNON


Château AUX-GRAVES-DE-LA-LAURENCE


Frédéric ESMONIN


GOSSET


PHILIPPONNAT


Château BOIS CARRÉ


De SOUSA et Fils



DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


CHATEAU LAROQUE


H. DARTIGALONGUE ET FILS


CHATEAU VALGUY


DOMAINE DU CHALET POUILLY


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


DOMAINE PICHARD


DOMAINE DE LA RENAUDIE


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


CHATEAU REDORTIER


HENRY NATTER


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales