Dussert Gerber

Edition du 27/06/2017
 

Château HAUT-MARBUZET

Rare

Château HAUT-MARBUZET

Au sommet.


Le 2011, est plus “Saint-Estèphe”, avec une belle structure, un vin dense et persistant, bien corsé, qui sent bon la framboise, la prune et l’humus, d’excellente bouche. Superbe 2010, qui dégage un très beau nez, des tanins bien présents mais enrobés, un vin très équilibré, au nez intense, dense au palais, où dominent la fraise des bois mûre et le poivre, mêlant structure et charnu. Le 2009 est splendide : de la finesse, de la complexité, de l’amplitude, un très grand vin où s’entremêlent la fraise des bois mûre, la griotte et l’humus, un vin corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime déjà très séducteur mais de grande évolution. On poursuit avec ce 2007, classique du millésime, ample, très parfumé, tout en souplesse, très agréable sur un civet de lapin ou des ris de veau sur canapé. Le 2006 semble se refermer, très typé par ce terroir de Saint-Estèphe, avec des nuances de myrtille et de grillé, de bouche puissante. Le 2005 se goûte très bien, dense, souple, structuré, au bouquet subtil et intense à la fois, un vin qui développe des arômes séduisants de cassis et de sous-bois, puissant, avec des tanins très bien équilibrés, qui mérite d’être conservé pour profiter de son potentiel. Le 2004 est exceptionnel. Très parfumé, très complexe, aux nuances de fruits noirs macérés, de cuir et d’épices, de bouche charnue mais distinguée. Le 2002 est dans lignée, un beau vin ample, riche au nez comme aux papilles, avec ces notes de mûre et d’humus, aux tanins savoureux, coloré et dense. Somptueux 2001, l’une des plus jolies bouteilles dégustées, à la fois très souple et dense, d’une grande ampleur, développant un nez envoûtant où les fruits cuits côtoient le poivre rose et le musc, d’une longue finale, idéal sur une cassolette de ris et rognons de veau à la moutarde ou un simple tournedos grillé. On s’oriente ensuite vers ce qui fait la force d’un grand vin, sa capacité d’évolution, en faisant un “saut” vers ce 1990, d’une grande longueur, au nez comme en bouche, avec ce côté légèrement “rancio” qui lui va parfaitement, aux tanins généreux, avec cette bouche bien charnue, ample et séduisante. Le 1989 est plus “chaud”, dominée par les fruits à noyau et la cannelle, un vin que l’on appréciera sur un foie gras aux figues, par exemple. Le 1987 parvient à maturité, il est à son apogée. Le 1982 ne fait pas son âge, mêlant densité et harmonie, tout en nuances d’arômes, où dominent la réglisse et les épices, de bouche intense, vraiment remarquable. On poursuit avec ce 1978, très classique, et du millésime et de son terroir, où se décèlent des connotations de de fruits à noyau et de fumé, tout en bouche comme le 1975, surprenant par sa vivacité, sa couleur, son ampleur, comme ce grand 1970, lui aussi, d’une bouche dense, subtilement parfumée (champignons, cuir), avec des tanins raffinés, un vin qui emplit le palais. Henri Duboscq et sa sœur Anne-Marie se sont associés à Philippe Jorand pour lancer un vignoble de 13 ha qui s'étend sur les communes de Gaillan et de Queyrac. On y goûte ce joli Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2011, plus souple, plus facile, d’un beau rouge sombre, charpenté, avec des tanins boisés bien présents, très aromatique et ample, avec de la persistance. Le 2010 est évidemment plus dense, bien charnu comme le 2009, harmonieux, aux connotations fruitées, aux notes d’humus et de vanille, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante. Excellent 2008, qui parvient à maturité, tout en couleur et en matière, au nez de griotte et de fumé, aux tanins mûrs.

   

Château HAUT-MARBUZET

Henri et Bruno Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54
Télécopie : 05 56 59 70 87
Email : infos@haut-marbuzet.net





> Le palmares des vins


CLASSEMENT BOURGOGNE BLANCS
e_bourgogne_blancs.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CHABLIS
SAINT BRIS
AUTRES

GUY ROBIN
TREMBLAY
HEIMBOURGER
CHARDONNAY
DAMPT
A.GEOFFROY
MOSNIER
NAULIN
PISSE-LOUP
Pascal HENRY
VENTOURA
CORTON
PERNAND-VERGELESSES


ANTONIN GUYON (CCh)
MAREY (CCh)
DENIS Père et Fils (PV)
DUBREUIL-FONTAINE (PV)
Jean-Jacques GIRARD (PV)
PULIGNY-MONTRACHET
BADER-MIMEUR
Pierre BOURÉE
COUDRAY-BIZOT
CARILLON (BBM)
Jean CHARTRON (BM)
Marc JOMAIN (PM)
PRIEUR-BRUNET (BM)
Vincent BACHELET (ChM)
SEGUIN-MANUEL
MEURSAULT
MARSANNAY
AUXEY-DURESSES
SAINT-AUBIN
AMPEAU (M)
Guy BOCARD (M)
B. DELAGRANGE (M)
DICONNE (M)
DOREAU (M)
VIRELY-ROUGEOT (M)
FOUGERAY DE BEAUCLAIR
MEIX (SA)
COTE CHALONNAISE
RULLY
CREMANTS


LUQUET (Crémant)
Michel PRUNIER (Crémant)
Jean GIRARD (Crémant)
POUILLY FUISSE
SAINT-VERAN
MACON
BOURGOGNE
SANGOUARD-GUYOT
AUVIGUE
DENUZILLER
Roger LUQUET
PAQUET
MONETTE
NORMAND
FEUILLARDE
HESTRANGE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHABLIS
SAINT BRIS
AUTRES

GENDRAUD-PATRICE*
(MEULIERE*)
POITOUT
CAMU
MARRONNIERS*
ELLEVIN
CORTON
PERNAND-VERGELESSES


PULIGNY-MONTRACHET
(CHANGARNIER (M))
MEURSAULT
MARSANNAY
AUXEY-DURESSES
SAINT-AUBIN
ROCHE BRULEE
COTE CHALONNAISE
RULLY
CREMANTS


POLETTE
POUILLY FUISSE
SAINT-VERAN
MACON
BOURGOGNE
BERSAN*
(BRUYÈRE*)
(Ch. FUISSE)
(Château de VINZELLES)
CHALET POUILLY*
LAVERNETTE



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHABLIS
SAINT BRIS
AUTRES

(MOTTE)
CORTON
PERNAND-VERGELESSES


PULIGNY-MONTRACHET
(René MONNIER (M))
MEURSAULT
MARSANNAY
AUXEY-DURESSES
SAINT-AUBIN
(GERMAIN et Fils (SR))
COTE CHALONNAISE
RULLY
CREMANTS


DANGIN
LAROCHETTE (Crémant)
POUILLY FUISSE
SAINT-VERAN
MACON
BOURGOGNE
GONDARD-PERRIN

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine CAMAÏSSETTE


Au sommet. Un vignoble familial de 40 ha depuis 1901, dont 23 ha de vignes et 4 ha d’oliviers. La plus grande partie du vignoble est plantée sur un plateau argilo-calcaire en sol caillouteux. La production, dans les trois couleurs, se répartit en deux gammes bio. La gamme Domaine est constituée de vins dont les caractéristiques principales sont la fraîcheur et le fruit, des vins prêts à boire. La gamme Amadeus produit des vins élevés en fûts de chêne, complexes, de garde. Tous les vins sont élaborés depuis plusieurs années par Michelle Nasles, aidée de son mari Jacques et de son fils œnologue, Olivier. Superbe Coteaux-d’Aix-en-Provence rouge cuvée Amadeus 2009, marqué par sa Syrah majoritaire, à laquelle s’ajoutent les Cabernet- Sauvignon et Grenache, chaque cépage récolté séparément à maturité optimale, assemblage avant un élevage de 18 mois en tonneaux dont 50% de neufs et le reste d'un vin..., le tout donnant ce vin dense et complexe, marqué par des notes d’épices à dominante de fruits rouges mûrs et de violette, un vin intense, de bouche pleine, de très bonne évolution, parfait sur un agneau au basilic ou un bœuf en daube, par exemple. Le Coteaux-d’Aix-en-Provence rouge 2012 dégage un bouquet avec ces notes de prune et de cannelle, un vin de couleur profonde. Le Coteaux-d’Aix-en- Provence blanc 2015, de jolie teinte, avec des senteurs de pêche et de bruyère, est ample et rond. Joli JN’S by Camaïssette rosé, séduisant, avec des nuances de pêche, de garrigue et d’agrumes frais.

Michelle Nasles
Route de Pélissanne
13510 Éguilles
Téléphone :04 42 92 57 55
Télécopie :04 42 28 21 26
Email : michelle.nasles@wanadoo.fr
Site personnel : www.camaissette.fr

RUHLMANN-SCHUTZ


De génération en génération, depuis 1688, le domaine s’est agrandi à près de 30 ha de vignes, dont une grande part de Grands Crus et lieux-dits, le savoir-faire des hommes s’est affirmé et la réputation des vins élargie. Christine et Jean-Victor Schutz, Laurence et André Ruhlmann, ont réussi à faire fructifier l’héritage légué par Jean-Charles Ruhlmann. “Nous sommes vignerons en Alsace, nous dit Antoine Ruhlmann, mais, avec l’arrivée de la nouvelle génération, nous avons décidé de nous diversifier en produisant un vin des Corbières. Nous avons acheté un vignoble de 16 ha, Château Valmont, à Peyriac-de-Mer, près de Narbonne, nous replantons afin d’avoir un vignoble d’une trentaine d’hectares d’ici quelques années. Nous allons présenter le 2016, certains lots continueront leur élevage en barriques et ne seront disponibles qu’en 2018. On note un bel équilibre entre acidité et fruit, c’est un vin très riche, très séduisant, pour notre premier millésime, c’est une réussite. Pour nos vins d’Alsace, le 2016 est une bonne année, le vin présente une belle acidité, les vendanges étaient un peu plus tardives que d’habitude, mais, globalement, c’est un très bon millésime et nous sommes ravis.” Excellent Pinot gris Tête de Cuvée 2016, tout en délicatesse en bouche, d’une bonne persistance aromatique, de bouche vive. Le Pinot noir cuvée Mosaïque, avec cette robe grenat soutenu, de bouche corsée, aux tanins puissants et fins à la fois, fleure bon les fruits mûrs et les épices, à déboucher avec une poule faisane aux choux ou un canard laqué pékinois. Le Riesling Vieilles Vignes Cotteau du Blettig, de belle robe, au nez de petits fruits, mêle souplesse et fraîcheur en bouche, tout en rondeur. Superbe Gewurztraminer Grand Cru Frankstein 2015, médaille d’Or aux Gewurztraminer du Monde, très typé, au nez de fumé, qui dégage une belle association du fruit et de la charpente, avec de la vivacité en finale. Joli Riesling Granit S 2014 (coteau Schlossberg), aux senteurs de noisette et de rose, d’une jolie finesse, alliant rondeur et vivacité en bouche. Le Crémant d’Alsace brut Ruhlmann est gourmand, à dominante de fleurs blanches et de noisette, de bouche puissante. Le Crémant d’Alsace rosé Ruhlmann Harmonie de Rosé est tout en nuances d’arômes, avec cette bouche dense et persistante où l’on retrouve la fraise des bois, de mousse persistante. Chambres d’hôtes.


34, rue Maréchal Foch
67650 Dambach-la-Ville
Téléphone :03 88 92 41 86
Télécopie :03 88 92 61 81
Email : vins@ruhlmann-schutz.fr
Site personnel : www.ruhlmann-schutz.fr

FLEURY-GILLE


Une exploitation familiale et artisanale de 8 ha, située entre rivière et coteaux, dans la vallée de la Marne. Christine et Bertrand Fleury, descendants d’une longue lignée de vignerons (Pierre-Louis Fleury, l’était déjà dans le village en 1842) perpétuent ainsi la tradition, en y apportant leur personnalité et une touche de modernité dans la commercialisation. Adhérente aux Vignerons Indépendants de France (gage d’authenticité et de savoir faire), la famille Fleury propose aussi d’entrer, le temps d’une journée, dans l’univers du vigneron champenois, en participant aux ateliers “autour du champagne” à la Maison Vigneronne : idéal pour apprendre de façon ludique l’art de la dégustation. Pour Christine Fleury, “les ventes en 2017 se portent sur les 2005 et 2006. Les vendanges en 2016 ont été fort satisfaisantes : la qualité et la quantité s'étaient donné rendez-vous.” Ce Champagne cuvée Pierre Louis millésime 2006 est vraiment remarquable, tout en arômes, de bouche distinguée où dominent les fruits secs et la pomme, de mousse intense, une cuvée associant puissance, élégance et persistance, à déboucher aussi bien sur un loup en croûte que sur des petits soufflés glacés aux framboises. Le Millésimé 2005, de robe dorée, est finement bouqueté, de bouche persistante, avec ces notes florales subtiles auxquelles s’ajoutent les fruits secs, tout en arômes, quand l’Organza Demi-Sec est un Champagne généreux, très classique de ce millésime, de belle couleur jaune ambré, avec des dominantes d’amande et de brioche, un vin intense, alliant saveur et distinction.  Beau Champagne Absolu ultra brut, une cuvée d’une belle harmonie, qui développe des arômes de citron et d’amande, avec cette bouche intense, d’une très belle expression au palais, à prévoir avec un homard ou une tapenade artichaut et avocat. Le brut cuvée Bulles de l’Ovalie, avec des dominantes d’abricot et de tilleul, où s’associent rondeur et distinction, est à la fois fin et bien charpenté, d’une belle finale comme le brut rosé, de jolie mousse, tendre et suave comme il se doit, qui dégage des senteurs de fraise et d’épices, et le Champagne Carte d’Or brut, avec des notes de fleurs et de pain grillé, de mousse fine, florale, crémeuse, d’une belle ampleur au palais. Le brut Grande Réserve, élaboré à partir des trois cépages champenois, aux nuances délicates de noix et de petites fleurs fraîches, mêle élégance et vinosité.

Christine et Bertrand Fleury
Courcelles
02850 Trélou-sur-Marne
Téléphone :03 23 70 83 99 et 06 25 48 18 91
Email : contact@champagne-fleury-gille.fr
Site personnel : www.champagne-fleury-gille.fr

EARL GUY MALBETE


Domaine familial depuis 4 générations. L'exploitation assume la gestion complète de 4 ha de Sauvignon, 4 ha de Pinot noir et 2 ha de Pinot gris. La culture se fait de façon traditionnelle : buttage, débuttage, incorporation de fumier naturel. Vinification traditionnelle, élevage du vin sur lie fine, filtration sur terre (pas de collage). On retrouve tout cela dans de Reuilly Pinot noir 2010, de belle teinte grenat, dense au nez comme en bouche, alliant finesse et charpente, aux tanins à la fois riches et soyeux, avec des nuances caractéristiques en finale où l’on retrouve la framboise, la violette et les épices. Excellent 2010, charnu, avec des notes de groseille surmûrie, souple et bien corsé, bien ferme en bouche, ample et parfumé, de très bonne garde. Le Reuilly Sauvignon blanc 2012, classique, est élégant, au nez de rose et d’amande, un vin de bouche ample et parfumée. Excellent rosé Pinot gris 2012, de robe brillante, au nez d’agrumes et de fruits blancs frais, tout en souplesse. Voilà une belle réussite avec ce Reuilly Pinot Noir 2012, vraiment séduisant, aux connotations de sous-bois et de fruits surmuris, un vin ample, charnu en bouche, avec cette finale légèrement poivrée et giboyeuse, d'évolution prometteuse.

Guy et Florence Malbète
Le Bois-Saint-Denis 16, chemin du Boulanger
36260 Reuilly
Téléphone :02 54 49 25 09
Télécopie :02 54 49 27 49
Email : guymalbete@vinsdusiecle.com
Site : guymalbete


> Nos dégustations de la semaine

Domaine de FAMILONGUE


Domaine de 28 ha de vignes, mené en lutte raisonnée, aucun engrais chimique ni désherbant. Des propriétaires sympathiques et passionnés, Jean-Luc Quinquarlet, dentiste à Saint-André de Sangonis, et Martine, son épouse, retraitée de la Poste, ont débuté leur activité de vignerons indépendants en 2002, après plusieurs années de travail en cave coopérative.
Très beau Coteaux-du-Languedoc Terrasse du Larzac l’Envol de Familongue 2014, souple et corsé à la fois, au nez complexe (cassis mûre), légèrement poivré, un vin typé comme nous les aimons. L’Âme de Familongue 2014, de couleur grenat soutenu, d’une belle concentration, développe des notes de fruits rouges (griotte, framboise) et d’épices, à déboucher sur un tajine de poulet aux pruneaux ou des feuilletés de cèpes au foie gras.
Remarquable Envol de Familongue blanc 2015, issu de raisins provenant de deux terroirs, l’un composé de cailloutis calcaires d'origine cryoclastique intégrés dans une trame de terre argilo sableuse, l'autre, avec un sol de graves des hautes terrasses anciennes fluviales fait de galets roulés dans une trame sableuse..., est un vin étonnant par sa palette aromatique (narcisse, pêche, bruyère...), opulent et suave, d’une grande finale intense, parfait sur une escalope de veau à la crème ou des anguilles à la catalane.
Goûtez le Languedoc Pierre et Bastien rouge 2013, parfumé (framboise, épices), associant distinction et richesse, le Les Trois Naissances rouge 2013, coloré et très aromatique, corsé, bien charpenté, et ce rosé Un Été à Familongue 2015, de belle teinte, de bouche savoureuse, toujours l’un des meilleurs de l’appellation, parfait avec des beignets de morue ou des calamars farcis. 

Martine et Jean-Luc Quinquarlet
3, rue Familongue
34725 Saint-André-de-Sangonis
Tél. : 04 67 57 59 71 et 06 10 29 52 18
Fax : 04 67 57 26 32
Email : contact@domainedefamilongue.fr
www.domainedefamilongue.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine de BAVOLIER


Une propriété familiale de 10 ha, qui existe depuis 1860.
Ce Cadillac Côtes de Bordeaux 2013 est très classique, de charpente élégante, aux tanins bien présents et fondus à la fois, ample et structuré, d’une belle finale. Le 2012 développe un nez complexe de fruits rouges à noyau et de fumé, aux tanins présents, de jolie robe grenat intense, bien classique, ferme et épicé. Le 2011 est riche en arômes, d'une belle structure avec beaucoup d'élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d'humus, bien structuré au nez comme aux papilles, idéal avec un foie de veau poêlé.
Le 2010, médaille d’Argent à Bordeaux, n’a rien à lui envier, classique, un vin complet, au nez intense, de robe profonde, complexe, aux senteurs de pruneau et d’épices, avec des tanins mûrs. Le 2009, riche en couleur comme en matière, aux senteurs de groseille et de poivre, dense en bouche, généreux, de charpente souple et riche à la fois.

Pierre Lambert - Earl Lambert & Fils
15, chemin de Maugey
33360 Camblanes-et-Meynac
Tél. : 05 56 20 76 72 et 06 99 52 32 83
Email : domaine.bavolier@orange.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Scea Roger PABIOT et ses Fils


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. L’histoire commença au XIXe siècle, Gustave Pabiot, cultivait déjà la vigne puis son fils Roger, de retour de la guerre, s’installa. Aujourd’hui, ses fils Bernard et Gérard Pabiot cultivent 22 ha dont certaines parcelles sont centenaires.
Les générations se succèdent avec pour héritage la passion et l’amour pour ce terroir comme en témoigne l’arrivée de Pauline, la fille de Gérard, marquant la 5e génération de propriétaire-récoltant. Les vignes implantées sur les coteaux dominant la Loire, des Beauregard aux Girarmes, profitent d’un micro climat tempéré et ensoleillé. De la vigne à la cave, la volonté est de sublimer le terroir. La lutte raisonnée permet une adéquation entre les exigences de la vigne et celle du viticulteur soucieux de son environnement.
Ce vignoble, qui est représentatif des quatre types de sols de la région (calcaire dur ou caillottes, argile à silex, terrasse sableuse, marnes kimméridgiennes), produit des Vins de caractère.
Formidable Pouilly-Fumé silex 2012, marqué par son terroir, très parfumé, très typé, aux notes d’agrumes, de grillé et de fleurs fraîches, tout en bouche, d’une belle persistance. Le Pouilly-Fumé Coteau-des-Girarmes 2015, de bouche puissante et persistante, riche en arômes (fruits frais, aubépine...), à déboucher avec un saumon braisé au Sauvignon ou un poisson froid aux champignons à la crème.
Bien typé lui aussi, le Pouilly-sur-Loire 2015, équilibré, à la bouche fondue, un vin franc mais tout en nuances, tout en nervosité, comme il se doit.

Gérard et Bernard Pabiot

> Les précédentes éditions

Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015

 




DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


CHATEAU DES PEYREGRANDES


SCEA CHATEAU CAILLIVET


CEDRIC CHIGNARD


CHATEAU TOULOUZE


LA BASTIDE BLANCHE


CHATEAU MONT REDON


CHATEAU DE LA BRUYERE


CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


DOMAINE DE MONTS LUISANTS



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales