Dussert Gerber

Edition du 18/10/2016
 

BESTHEIM

Tradition

BESTHEIM

Le “B” stylisé est le fil conducteur et identitaire de la maison Bestheim, afin d’obtenir une reconnaissance optimale. Ces évolutions portent sur la capsule qui passe en aluminium, le bouchon marqué du logo, les bouteilles Réserves et Médaillées sont désormais en bouteilles marron dite “feuille morte”, des étiquettes adhésives au papier haut de gamme sont verticales afin de mettre la bouteille en valeur. L’objectif avec ce nouvel habillage est d’apporter plus de lisibilité et d’élégance. Autre information à souligner enfin, la gamme Réserve est rebaptisée Classic.


En janvier 2015, nous avons fait une fusion amicale entre voisins, mariage réussi entre la Cave de Kientzheim-Kaysersberg et Bestheim : cela induit une restructuration qualitative du vignoble mais aussi humaine. La recherche d’approvisionnement de qualité, toujours délicate, a conduit à ce mariage, qui nous a apporté de prestigieux Grands crus comme le Schossberg et le Furstentum, ainsi que de nouveaux clients à l’export. Bestheim est le premier opérateur alsacien avec 1380 ha et 491 familles d’adhérents. La marque vend 15 millions de bouteilles par an et exporte 33% de sa production dans plus de 20 pays. Cette union a renforcé des positions déjà bien acquises et tournées vers l’excellence de sa production et la pertinence économique de son modèle. La finalité de Bestheim est d’affirmer son statut de marque référente du vignoble alsacien. Cette fusion est une nouvelle aventure, ajoute Thierry Schoepfer, après avoir investi il y a peu, 20 millions d’euros dans une nouvelle cave ultra performante sur le site historique de Bennwihr, nous ajoutons à notre palette de beaux terroirs particulièrement prisés et des Grands Crus à notre gamme.”

   

BESTHEIM

Directeur général : Thierry Schoepfer
3, rue du Général de Gaulle
68630 Bennwhir
Téléphone : 03 89 49 09 29
Télécopie : 03 89 49 09 20
Email : vignobles@bestheim.com

Site : www.vinsdusiecle.com/bestheim




> Le palmares des vins


CLASSEMENT BOURGOGNE BLANCS
e_bourgogne_blancs.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CHABLIS
SAINT BRIS
AUTRES

GUY ROBIN
TREMBLAY
CHARDONNAY
A.GEOFFROY
MOSNIER
NAULIN
DAMPT
HEIMBOURGER
ELLEVIN
MEULIERE
PISSE-LOUP
POITOUT
CORTON
PERNAND-VERGELESSES


ANTONIN GUYON (CCh)
MAREY (CCh)
DENIS Père et Fils (PV)
JAFFELIN (CCh)
DUBREUIL-FONTAINE (PV)
Jean-Jacques GIRARD (PV)
PULIGNY-MONTRACHET
Vincent BACHELET (ChM)
CARILLON (BBM)
Jean CHARTRON (BM)
Marc JOMAIN (PM)
PRIEUR-BRUNET (BM)
Pierre BOURÉE
COUDRAY-BIZOT
SEGUIN-MANUEL
BADER-MIMEUR
MEURSAULT
MARSANNAY
AUXEY-DURESSES
SAINT-AUBIN
AMPEAU (M)
Guy BOCARD (M)
B. DELAGRANGE (M)
Marc BROCOT (Ma)
DICONNE (M)
DOREAU (M)
VIRELY-ROUGEOT (M)
FOUGERAY DE BEAUCLAIR
CHOUPETTE (S)
MEIX (SA)
COTE CHALONNAISE
RULLY
CREMANTS


Jean GIRARD (Crémant)
Michel PRUNIER (Crémant)
POUILLY FUISSE
SAINT-VERAN
MACON
BOURGOGNE
AUVIGUE
CHALET POUILLY
DENUZILLER
Roger LUQUET
PAQUET
SIMONIN
FEUILLARDE
LAVERNETTE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHABLIS
SAINT BRIS
AUTRES

CAMU
GENDRAUD-PATRICE*
MARRONNIERS*
Pascal HENRY*
CORTON
PERNAND-VERGELESSES


PULIGNY-MONTRACHET
(CHANGARNIER (M))
MEURSAULT
MARSANNAY
AUXEY-DURESSES
SAINT-AUBIN
ROCHE BRULEE
COTE CHALONNAISE
RULLY
CREMANTS


DANGIN
POLETTE
LAROCHETTE (Crémant)
POUILLY FUISSE
SAINT-VERAN
MACON
BOURGOGNE
BERSAN*
(BRUYÈRE*)
(Ch. FUISSE)
(Château de VINZELLES)



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHABLIS
SAINT BRIS
AUTRES

(MOTTE)
CORTON
PERNAND-VERGELESSES


PULIGNY-MONTRACHET
(René MONNIER (M))
MEURSAULT
MARSANNAY
AUXEY-DURESSES
SAINT-AUBIN
(GERMAIN et Fils (SR))
COTE CHALONNAISE
RULLY
CREMANTS


POUILLY FUISSE
SAINT-VERAN
MACON
BOURGOGNE
GONDARD-PERRIN

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château BATAILLEY


C’est un grand Pauillac classique, 70% Cabernet-Sauvignon, 25% Merlot, 2% Petit Verdot, 3% Cabernet franc, vignoble de 57 ha, sur sol de silice et de grave, âge des vignes de 40 ans, fermentations 15 à 20 jours, élevage : 16 à 18 mois (55% de barriques neuves)... On le voit avec ce Pauillac GCC 2012, 70% Cabernet-Sauvignon, 25% Merlot, 3% Cabernet franc et 2% Petit Verdot, très jeune, bien sûr, de couleur pourpre, au nez où s’entremêlent des notes de cannelle et de fruits macérés, un vin riche, d’une belle longueur, avec ce léger goût fumé très typique, d’une base tannique imposante, qu’il faut laisser se fondre. Remarquable 2011, structuré, de belle teinte grenat, dense et puissant au nez comme en bouche, avec ces tanins savoureux, un vin légèrement poivré en finale, généreux. Superbe 2010, tout en couleur et en matière, très typé, gras, au nez subtil, avec ces notes très caractéristiques et persistantes de griotte, de fumé et d’épices, aux tanins puissants mais très fins, qui mérite de la patience pour en profiter pleinement. Dans la lignée, le 2009, de teinte pourpre, aux tanins mûrs mais tout aussi présents, dominé par le cuir, le cassis et la framboise, charnu comme il le faut, classique et savoureux, d’excellente bouche. “Le 2009 est un très grand millésime, me dit Philippe Castéja, je ne suis pas le seul à le dire, quel que soit la rive, en blanc ou en rouge. Nous avons connu d’excellentes conditions climatiques durant tout le cycle végétatif, et cela nous a permis de faire des vins de très grande qualité. Le 2010 est dans la même lignée mais, la fin d’été et le début d’automne ont été un peu plus compliqués, ce sont de très bons vins mais nous n’avons pas la même homogénéité qu’en 2009. Il y a des propriétés qui ont d’ailleurs mieux réussi le 2010 que le 2009, en tous cas ce sont deux très grands millésimes. Ce qui caractérise ces grands millésimes, c’est ce que tout est bon, sans exception. Si je faisais une classification entre les derniers millésimes, je dirais que le 2009 est exceptionnel, le 2010 un très bon millésime et le 2011 promet d’être un bon millésime. En effet, le 2011 possède un très bon potentiel mais c’est moins homogène. Cela dépendra de la façon dont les propriétaires auront travailler leurs vignes... Ce n’était pas un millésime facile à faire, il fallait l’aide des œnologues, alors qu’en 2009, tout était aisé.” Très beau 2008 qui mêle structure et velouté en bouche, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue, aux senteurs de fruits macérés et d’épices, un beau vin de garde. Le 2007 est l’un des plus beaux vins du Médoc à déboucher actuellement, de robe pourpre intense, ample, complexe, est un vin structuré, avec une belle richesse d’arômes où dominent les épices, d’une longue finale avec des senteurs secondaires de fruits cuits. Le 2006 est un grand vin concentré, riche, de couleur grenat soutenu et intense, de très bonne structure, avec ce nez de fruits surmûris, de truffe et de poivre, très réussi, de garde. Le 2005, au charnu bien caractéristique, avec cette pointe d’épices et cette charpente à la fois puissante et souple, bien corsé comme il se doit, d’une belle palette aromatique (fruits mûrs, sous-bois, épices), un vin de garde. Le Pauillac GCC Château Lynch-Moussas 2012, 70% Cabernet-Sauvignon et 30% Merlot, structuré, très élégant, aux tanins riches et veloutés à la fois, tout en finesse aromatique, un vin qui allie distinction et richesse, de très bonne garde. Excellent 2011, typé, de couleur intense, ample et parfumé, de petits fruits cuits et de cuir, corsé en bouche, est un vin charnu, ferme et persistant en bouche, de très bonne évolution. Le 2010, charpenté, intense, riche, très bien élevé, au nez de myrtille, de violette et d’épices, gras, mêle puissance et distinction. Vous apprécierez également ce Pauillac Château Haut-Bages Monpelou Cru Bourgeois 2012, 68% Cabernet-Sauvignon, 26% Merlot, 5% Cabernet franc et 1% Petit Verdot, riche et fondu à la fois, de robe grenat soutenu, parfumé et persistant, aux tanins riches, très équilibrés, un vin corsé qui poursuit son évolution. Le 2011 est de bouche pleine, aux senteurs de fruits des bois macérés et de fumé, que l’on retrouve en bouche, puissant et savoureux, aux tanins amples. Le 2010, aux nuances fruitées et giboyeuses, est un beau vin complet, avec des tanins denses et harmonieux, d’excellente garde. Le Haut-Médoc Les Hauts de Lynch-Moussas 2012, 62% Cabernet-Sauvignon et 38% Merlot, de couleur soutenue, aux notes de cassis mûr, d’épices et de fumé, très bien élevé, riche et savoureux en bouche. Le 2011 est de belle robe soutenue, ample, aux connotations de violette, de fraise et d’humus, de très bonne garde. Il y a également le Haut-Médoc Cru Bourgeois Château Haut-Madrac 2012, 55% Merlot et 45% Cabernet-Sauvignon, charnu, riche en couleur, aux tanins savoureux, au nez intense de fruits cuits (fraise des bois, mûre) et d’humus, un vin qui commence à peine à s’ouvrir.

Philippe Castéja

33250 Pauillac
Téléphone :05 56 59 01 13 et 05 56 00 00 70
Télécopie :05 57 87 48 61 et 05 57 87 60 30
Email : phcasteja@borie-manoux.fr
Site personnel : www.borie-manoux.com

Château MIRE-L'ÉTANG


“Le Château Mire l’Etang est situé sur la bordure maritime et orientale du massif de la Clape, face au soleil levant, nous précise Bernard Chamayrac. Son vignoble très ancien implanté au milieu d’une garrigue envahissante, s’étale en terrasses surplombant la Méditerranée. Son terroir unique, issu de sols arides et caillouteux, est fortement impacté par la sècheresse mais il doit son originalité à la mer méditerranée toute proche, qui grâce à ses effluves marines rééquilibre ce climat particulièrement exigeant. En 2015, première récolte de la nouvelle appellation La Clape. Le comité national de l’INAO a validé définitivement au mois de juin dernier l’appellation communale La Clape, pour les vins rouges et blancs, reconnaissance du travail des vignerons et d’un terroir exceptionnel. Et pour une première, quelle réussite ! Si dans un premier temps, la Méditerranée et ses entrées maritimes un peu trop récurrentes en fin d’été ont considérablement affaibli le potentiel du raisin qui tardait à exprimer sa maturité optimale, le retour mi-septembre d’une décade de tramontane a fait basculer ce millésime normal en vendanges d’exception, au même niveau que l’incomparable année 2011. En vente en 2016 : en AOC Languedoc La Clape, le rouge 2013 Réserve du Château, le rouge 2014 Cuvée des Ducs de Fleury et le rouge Tradition 2014, et, en AOC Languedoc, le rosé Gris 2015.” Voilà un superbe Coteaux-du-Languedoc La Clape rouge Réserve du Château 2013 (50% Syrah, 30% Mourvèdre, 20% Grenache noir, sur sol argilo-calcaire, élevage en fûts de chêne neufs durant 12 mois, cuvaison longue de 4 semaines), avec des notes de prune et de poivre, aux tanins fermes et mûrs à la fois, un vin dense et persistant. Le Coteaux-du-Languedoc La Clape rouge cuvée des Ducs de Fleury 2013, 70% Syrah, 15% Mourvèdre, 15% Grenache noir, au nez dominé par la garrigue et la cerise noire, avec ces notes persistantes de fumé, de cassis et d’épices, est idéal avec une fricassée de lapin ou des alouettes rôties à la polenta. Goûtez le Coteaux-du-Languedoc La Clape blanc cuvée Aimée de Coigny 2015, 55% Roussane, 40% Bourboulenc, 5% Grenache blanc, parfumé (agrumes, noisette), de belle couleur, avec ces nuances de fruits secs persistantes, de bouche nerveuse et dense à la fois, et le Languedoc rosé cuvée Gris, Grenache noir, Cinsault et Mourvèdre, tout en finale, avec ces nuances de fleurs fraîches et de framboise mûre.

Philippe et Bernard Chamayrac
Route des Vins
11560 Fleury-d'Aude
Téléphone :04 68 33 62 84
Télécopie :04 68 33 99 30
Email : mireletang@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-mire-letang.com

Château FABAS


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Au nord-est de Carcassonne, dans la zone centrale du Minervois, terroir dit “les Balcons de l’Aude”, cette ferme fortifiée moyenâgeuse est un domaine d’un seul tenant de 158 ha avec quelque 63 ha de vignes dont 45 plantés en Minervois. C'est sur ce domaine aux multiples senteurs méditerranéennes que Roland Augustin et ses deux fils, Yann et Loïc, élèvent avec un soin méticuleux des vins intenses, complexes et expressifs. Pour mieux comprendre la spécificité de chaque cuvée du Château Fabas, il faut en connaître les origines, les cépages et le type d’élevage. Le Domaine s’appuie sur un décor de buttes exposées au plein midi, témoin de l’ancien relief aux très fortes pentes où aucune culture n’est possible, seuls les pins d’Alep et la végétation méditerranéenne s’agrippent sur les sols rouges des collines. Les vignes s’étalent sur deux niveaux sur un relief inversé, les terrasses hautes avec les sols les plus anciens et les terrasses basses avec les sols les plus jeunes. Les sols sont argilo-calcaires, dans les hauts, le silex affleure sur les terrasses, et le grès sur les pentes. “En 1996, nous raconte Roland Augustin, nous avons revendu nos 3 ha 80 de Champagne et cherché une propriété pour avoir plus d’indépendance et nous développer. Nous cherchions une région agréable et au potentiel qualitatif. Nous avons visité environ 80 propriétés dans le sud de la France... cela nous a pris plus de deux ans avant de trouver Château Fabas. L’exploitation compte 158 ha et nous avons remanié le vignoble pour atteindre 63 ha dont 45 en AOC et 18 ha en vins de cépage. Nous avons beaucoup planté les cépages régionaux et replanté du Cabernet franc, du Sémillon et du Petit Verdot, des cépages que l’on voit plus du côté de Bordeaux, un nouveau challenge. Avec mes deux fils, nous sommes une structure familiale, et cela nous permet de travailler avec beaucoup de souplesse et de réactivité. Nous ne recherchons pas l’effet millésime, je suis d’origine champenoise et les champenois travaillent comme cela. J’ai créé un goût Fabas et tient à le conserver pour donner une régularité qualitative à mes vins. Nous vendons 50% France et 50% export. Nous avons un accueil très chaleureux ici, avec un caveau de vente, sommes ouverts toute l’année, c’est un avantage réel pour les clients d’être reçus par la famille. Nous avons à cœur de maintenir de très bons rapports qualité-prix, face à des prix exorbitants en Languedoc, je pense qu’il faut garder notre spécificité : “sans authenticité, point d’émotion”. Nous avons fait de gros investissements au niveau de la cave, et replanté ces dernières années. Nous avons donc acheté un groupe de froid beaucoup plus puissant, une table de tri automatique pour éviter au maximum les goûts herbacés et pouvoir effectuer des macérations plus longues pour extraire le plus possible et, enfin l’achat d’un pressoir pneumatique.” “Le 2014 nous promet des vins assez légers, nous dit Loïc Augustin, pas trop d’alcool ce qui plaît aux consommateurs, les Syrahs étaient bien mûres. Nous n’avons pas poussé trop l’extraction, nous privilégions le fruit. Ce sera un millésime très agréable à déguster rapidement. De toutes manières, au Château Fabas, nous n’aimons pas les vins trop corsés ou riches en alcool. Les consommateurs, eux aussi, recherchent plus de finesse, de légèreté, un vin pas trop puissant, plutôt aromatique.” Superbe Minervois cuvée Seigneur 2012, né de la complexité des cépages implantés, depuis plus de 30 ans, exposés sud, 25 hl/ha de rendement. La Syrah, 60%, dominante dans cette cuvée, donne sur ce terroir des raisins très parfumés. Le Grenache, 40% a un enracinement très profond qui lui assure bonne régularité et maturité. Le vin est charnu, avec des notes prononcées d’épices, des arômes de fruits confits. Le Minervois Le Moural 2012, avec un peu moins de structure que la Cuvée du Seigneur, tout en rondeur, aux arômes de cerise confite. Le Minervois Serbolles blanc 2014 (base de Vermentino et Grenache blanc), à dominante de poire, de fleurs blanches et d’amande, d’une belle persistance, dense au nez comme en bouche, mêle élégance et structure.

Roland, Yann et Loïc Augustin

11800 Laure-Minervois
Téléphone :04 68 78 17 82
Télécopie :04 68 78 22 61
Email : chateaufabas@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaufabas

DOMAINE DE MONTS LUISANTS


La constitution du domaine est l’œuvre de Bernard Dufouleur, qui, dans le milieu des années 1960, a acheté, autant qu’échangé, des parcelles diverses pour aboutir à un ensemble homogène et cohérent. Formidable Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Monts Luisants 2011, élevage en fûts de chêne pendant 18 mois, charnu, ample, aux tanins très structurés, au nez dominé par le cassis mûr, la violette et l’humus, de bouche épicée et persistante, un vin qui possède des tanins puissants et très fins à la fois, d’un grand équilibre, de garde. Le 2010 est très harmonieux, intense, aux notes de cassis très mûr et d'épices, aux tanins fermes et serrés, mais veloutés à la fois, de bouche complexe où dominent le cassis, le poivre, la prune et la cannelle. Exceptionnel 2009, de bouche puissante, aux tanins fondus, avec ces notes bien caractéristiques de truffe et de petits fruits mûrs légèrement épicés, un vin qui demande à se fondre, très prometteur. Le 2008 exhale des notes intenses de violette, de fruits surmûris (prune, groseille) et de cannelle, gras et charnu, aux tanins riches et harmonieux, de grande évolution. Superbe 2007, racé, de couleur profonde, plein, au nez complexe où dominent les fruits mûrs et les épices, aux tanins fondus et riches à la fois, non encore à maturité bien entendu. Le 2005, encore fermé, dense et distingué, au nez très parfumé et typique dominé par la cerise et le cuir, très fin, un vin puissant et gras comme il le faut, bien persistant en bouche, vraiment savoureux. Exceptionnel 2002, l’un des plus grands plaisirs gustatifs de l’année, un grand vin racé, complexe, charnu et très savoureux, parfaitement équilibré aux arômes de fruits noirs, d’épices, d’une très belle structure, d’un équilibre superbe. Il y a également son Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Genavrières, racé, au nez de truffe et de violette, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, fin et dense en bouche, de garde.

Jean-Marc Dufouleur
51, rue du Faubourg Madeleine
21200 Beaune
Téléphone :03 80 24 00 96
Télécopie :03 80 22 78 87
Email : domainedesmontsluisants@vinsdusiecle.com
Site : domainedesmontsluisants


> Nos dégustations de la semaine

Clos LAPLUME


Bien apprécié ce Jurançon cuvée Esprit d'Ambroisie 2011, élevé en fûts de chêne, charmeur, qui développe un goût minéral où se mêlent des nuances d'amande et de chèvrefeuille, un vin de bouche complexe, suave (11€).

André Laplume

Château des LAUDES


Un encépagement classique du Bordelais pour ce vignoble de 3,80 ha, soit 75% de Merlot, 20% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon. Situé sur le plateau argilo-calcaire, la présence de graves, de sable et d'argile rend ce terroir précoce et donc particulièrement propice à la maturité optimale. Le calcaire ajoute une note minérale.
J'ai apprécié le Saint-Émilion Grand Cru 2009, médaille d'Or au concours de Bordeaux vin d'Aquitaine 2011, encore fermé, de robe grenat soutenu, bien charnu, aux notes de groseille surmûrie et d'humus bien caractéristiques, un vin de bouche charnue et concentré, aux tanins bien fondus mais très présents, persistant en finale (37€). Séduisant Entre-Deux-Mers Château La Guillemette, un vin franc, où se mêlent des notes d'amande et de poire, à ouvrir sur des coquillages ou un soufflé au fromage. C'est bon et c'est bien, on n'hésite donc pas.

Vignobles Bernard Artigue

COLLET


Depuis 1921, la Maison Collet élabore des Champagnes de caractère dans le souci de satisfaire une clientèle de connaisseurs exigeants, cherchant dans ses Champagnes l’authenticité, l’élégance ainsi qu’une grande finesse. Basée à Aÿ au cœur de la Champagne, la maison Collet s’appuie majoritairement sur un approvisionnement de Premiers et Grands crus reflétant la diversité des terroirs champenois.
La Maison Cogevi a été créée à l’initiative du Directeur Général de la Maison de Champagne Collet, Olivier Charriaud, précise-t-on. C’est un lieu unique en son genre qui retrace l’histoire de cette plus ancienne coopérative de Champagne. Le visiteur traverse le siècle, à travers des thématiques, qui racontent l’évolution du monde de la première Guerre mondiale à l’ère de la mondialisation. Notre Villa Collet propose aux visiteurs un voyage culturel et artistique au cœur des années 1920 et des Arts Déco. Elle se veut l’évocation d’une époque, d’un art de vivre. Champagne et Arts sont étroitement liés, chaque pièce est associée à une cuvée de la gamme Champagne Collet. C’est un espace polymorphe et riche, à la fois historique, culturel, artistique et évènementiel. L’étage de la Villa Collet est réservé aux expositions d’œuvres d’artistiques d’horizons divers.
La pièce Atelier des Grands Couturiers associée à la cuvée Esprit Couture fait référence aux “petites mains” de la couture et les “petites mains” du Champagne. Le Cabinet des Chefs met en avant la cuvée Blanc De Blancs et le monde de la Gastronomie, la Galerie des Matériaux associée aux cuvées Extra Brut et Brut Art Déco, expose le travail de la matière brute d’œuvres d’art. La Vinothèque, une galerie longue de 200m abrite plus de 30 000 bouteilles qui racontent l’histoire de la coopérative, à travers les grands hommes et les grands millésimes qui l’ont jalonnée. Enfin, la création d’un Parcours de Visite qui offre au visiteur un panorama unique sur les secrets de la fabrication du Champagne et le plonge dans l’atmosphère unique des caves centenaires de Aÿ. La Cité du Champagne Collet–Cogevi se veut ainsi la célébration d’un terroir, d’un produit et d’une histoire. Collet a d’ailleurs remporté le Trophée de la Démarche Œnotouristique de l’année à l’occasion de la cérémonie des Trophées du Champagne 2015 !
Vous allez aimer leur Champagne Blanc De Blancs, une cuvée très fine mais puissante, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité bien caractéristique, très persistante au nez comme au palais, d’une grande finesse, bien typée, au nez complexe et puissant (fruits frais et secs), de bouche parfumée. 
L’Extra Brut est tout aussi charmeur, non dosé, naturellement, bouqueté, avec cette jolie nervosité, qui associe charpente et finesse, une cuvée très fraîche, élégante, parfaite à l’apéritif. Le Champagne Art Déco, 50% de Pinot Meunier, le reste en Chardonnay et Pinot Noir, est une valeur sûre, au nez dominé par les fruits mûrs et le pain brioché, de belle expression, de mousse délicate.
Exceptionnelle cuvée Esprit Couture, présentée dans une bouteille très originale et distinguée, une cuvée très structurée, fort bien dosée, qui dégage une mousse fine et légère, une bouche à dominante de fleurs blanches et de pêche, d’une belle persistance aromatique, alliant élégance et ampleur. “Esprit Couture est un hommage à la tradition, précise-t-on. Entièrement façonnée à la main, composée des meilleurs crus, suivant les préceptes d’un savoir-faire vigneron ancestral, cette cuvée résume la philosophie de toute une Maison de passionnés, d’artisans, ayant pour unique vocation d’élaborer le plus authentique des Champagnes. Elle est composée exclusivement des plus Grands crus et Premiers crus champenois. Vieillissement durant 5 ans minimum en caves. Cépages: 40% de Chardonnay pour l’élégance et la finesse, 50% de Pinot Noir pour la structure, 10% de Pinot Meunier pour le fruité.”
Très beau Champagne Collection Privée Brut Millésimé 2006, où toute la séduction de ce très grand millésime champenois joue à plein, qui allie complexité d’arômes et longueur, au nez de fruits (coing, citron), vineux et fin à la fois, charmeur et riche, avec, en bouche, des dominantes d’amande et de tilleul, d’une belle finale. Excellent Champagne Rosé Dry, de mousse abondante, tout en arômes (mûre, fraise), avec cette touche délicatement épicée, à ouvrir sur une génoise chocolat mandarine. Le Champagne Brut  est dense, complexe et savoureux, parfumé (fruits secs, agrumes mûrs), très riche en bouche, fin et structuré. Excellent Brut rosé, qui fleure bon la fraise des bois, tout en arômes, tout en bouche comme ce Champagne Demi-sec, velouté, où dominent la souplesse et les nuances de fruits mûrs au palais, convient à des desserts sucrés (vacherin vanille framboise, tarte amandine) mais se goûte également très bien sur une volaille à la crème. Remarquable Millésime 2006, de belle couleur jaune ambré, qui sent la pomme mûre et les noisettes, harmonieux et savoureux, de belle structure, tout en finesse d’arômes en bouche, très persistant, un Champagne qui allie structure et distinction.  
Il y a encore ce Rosé Dry Collection Privée. “Collet a décidé de renouer avec l’adage selon lequel le Champagne se consomme au dessert. Plus léger qu’un Demi-sec, plus doux qu’un Brut classique, grâce à un subtil dosage à 25g de sucre par litre, cette nouvelle cuvée Rosée est un assemblage des trois cépages champenois avec une majorité de Pinot Noir (50%) et de Chardonnay (40%). Comme les autres cuvées de la gamme Collet, ce rosé est conservé en cave plus longtemps que la moyenne afin d’atteindre la maturité parfaite. Ses 4 années de vieillissement apportent finesse et fondant aux bulles qu’il contient. Cette nouvelle cuvée présente un nez au parfum frais et délicat, aux arômes de tarte à la rhubarbe. En bouche, elle se distingue par un équilibre subtil entre la fraicheur acidulée du pamplemousse rose et la douceur de la charlotte aux fraises.”

Président : Jacques Marquette
14, boulevard Pasteur - BP 8
51160 Aÿ
Tél. : 03 26 55 15 88
Fax : 03 26 54 02 40
Email : info@champagne-collet.com
www.champagne-collet.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015

 



Château CORNEMPS


Domaine CAMAÏSSETTE


Domaine du P'TIT ROY


Domaine de BARROUBIO


Domaine de POUYPARDIN


Château des GRAVIÈRES


Domaine de la PETITE CHAPELLE


Maison ZOELLER


Château La MARZELLE


Pierre ARNOULD EARL


Domaine de VIAUD


Eugène RALLE


Château de LAUBERTRIE


Albert de MILLY


Jacques ILTIS & Fils


Vignoble André HARTMANN


GOSSET


Château MIRE-L'ÉTANG


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Domaine Jacques CARILLON


Domaine de TERREBRUNE


Domaine P. DUBREUIL-FONTAINE et Fils


Domaine du CHAILLOT


BOIZEL



CHATEAU MONT-REDON


CHATEAU DE LA BRUYERE


H. DARTIGALONGUE ET FILS


DOMAINE PICHARD


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


LA BASTIDE BLANCHE


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


CHATEAU VALGUY


CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CHATEAU REDORTIER


CHATEAU PONT LES MOINES



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales