Dussert Gerber

Edition du 08/11/2016
 

DOMAINE GELIN

Sommet

Domaine Pierre GELIN

Le Domaine Pierre Gelin est une propriété familiale de 11,50 hectares, dont les vignobles s’étendent sur les communes de Fixin et Gevrey-Chambertin. La propriété, créée en 1925 par Pierre Gelin, puis exploitée par Stéphen Gelin, son fils, dont le fils, Pierre-Emmanuel, dirige aujourd’hui la propriété.


Ici, on accorde un grand soin à la méthode culturale, la lutte raisonnée est appliquée, les vignes sont labourées et la famille Gelin privilégie les fertilisants naturels (algues, fumures issues de l’agriculture biologique). Tous les soins sont apportés à la vigne (ébourgeonnage très sélectif, palissage relevé, effeuillage manuel...). Les vins sont élevés en fûts de chêne durant 20 à 22 mois, avec un pourcentage de fûts neufs variant selon les crus et les millésimes pour un léger boisé, puis mis en bouteilles à la propriété et ne sont commercialisés qu’après un an ou deux. Leur nouvelle infrastructure regroupe le chai de vinification, l’embouteillage et le stockage des bouteilles, le chai de vieillissement en sous-sol dans des caves voûtées, le bureau, un caveau d’accueil et une salle de réception, et se trouve en centre ville (22, rue de la Croix-Blanche). A Fixin on est obligé de passer devant eux ! “En 2013, précise Pierre-Emmanuel Gelin, j’ai changé tout mon matériel de réception, j’utilise un érafloir Pellenc, cela apporte beaucoup plus de profondeur à mes vins. J’ai entamé une conversion Bio, je suis en phase de certification et j’applique aussi quelques principes de biodynamie.” Fixin rouge 2012 : belle robe carmin, au nez des notes de fruits compotés, petite touche de zeste d’orange qui apporte une fraîcheur surprenante. Attaque acidulée en bouche mais le gras des tanins est particulièrement fondu dans ce millésime de très bonne maturité. Très bel équilibre entre fraîcheur et sucrosité du fruit, légère note boisée très subtile. Fixin 1er Cru Clos Napoléon rouge 2012 : les premiers crus méritent d’attendre encore un peu, ils sont encore un peu fermés. Le millésime est très typé, un vin classique, qui a des arômes de réglisse, fruits rouges, texture fine avec un maximum d’expression du terroir, d’un beau potentiel de garde. La fraîcheur de l’exposition “haut de coteaux” se manifeste toujours par une vivacité minérale. Fixin 1er Cru Hervelets rouge 2012 : robe rouge carmin, nez mentholé aérien, notes fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées (rhubarbe, myrtille, cassis), le vin est très séducteur en bouche, tanins sages, vinification bien maîtrisée, petite vivacité qui rappelle son terroir en haut de coteau proche de la combe. Finale un peu saline, très précise, avec une longue persistance aux notes de cerise et de kirsch, idéal sur un canard à l’orange, des cailles aux raisins. Gevrey Chambertin rouge Clos de Meixvelle 2012 : belle robe rouge rubis brillante, très joli nez fruité et épicé, les parfums sont riches et complexes, notes de liqueur d’orange, de girofle et de muscade. Bouche croquante, tonique, acidulée, petite note saline et minérale typique du terroir. Ce petit terroir Monopole produit un vin très digeste et charmeur, bien typé Gevrey. Superbe, sur un lapin à la moutarde, pigeon, lapin aux pruneaux Chambertin Clos de Bèze rouge 2012 : belle robe rouge rubis, nez de fruits rouges à l’alcool, notes de pain d’épices et de caramel, indices d’une belle maturité du fruit. Bouche bien équilibrée avec une acidité juteuse, des tanins sucrés liés au millésime, le caractère acidulé se prolonge jusqu’à la finale, une cuvée tout en finesse et en subtilité qui annonce un beau vin de garde, bien équilibré, idéal pour accompagner des gibiers en sauce.

   

DOMAINE GELIN

Pierre-Emmanuel Gelin
22, rue de la Croix Blanche
21220 Fixin
Téléphone : 03 80 52 45 24
Télécopie : 03 80 51 47 80
Email : info@domaine-pierregelin.fr

Site : www.vinsdusiecle.com/gelinpierre




> Le palmares des vins


CLASSEMENT CHAMPAGNE
e_champagne.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
KRUG (Grande Cuvée) (Hors classe) (r)
DEVAUX (D) (r)
ELLNER (Réserve) (r)
CHARLES HEIDSIECK (Millénaire) (r)
PHILIPPONNAT (Clos des Goisses)
POL ROGER (Sir Winston Churchill) (r)
TAITTINGER (Comtes de Champagne) (r)
LAURENT-PERRIER (Grand Siècle)
ALAIN THIÉNOT (Grande Cuvée)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
GOSSET (Grand millésime) (r)
ROEDERER (Cristal)
DE SOUSA (Caudalies)
DE TELMONT (O.R.1735)
DEUTZ
PAUL BARA (Réserve) (r)
Pierre ARNOULD (Aurore)
LEGRAS et HAAS (Blanc de Blancs)
LOMBARD (Grand Cru) (r)
PIPER-HEIDSIECK (Rare)
DE VENOGE (Princes)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
JEAUNAUX-ROBIN
René RUTAT (Millésimé)
(VEUVE CLIQUOT (Grande Dame))
Jacques DEFRANCE (Millésime)
Michel ARNOULD (Grande Cuvée)
De CASTELNAU (Millésimé) (r)
CHARPENTIER (Terre d'Émotion)
GATINOIS (Grand Cru)
BOULARD-BAUQUAIRE (Mélanie)
COLLET (Esprit Couture)*
LAURENT-GABRIEL (Prestige) (r)
MUMM (R. Lalou)*
Guy CADEL (Grande Réserve) (r)
Philippe de LOZEY (Cuvée des Anges)*
RALLE (Réserve)*
LANCELOT-ROYER (Chevaliers)
Maurice VESSELLE (Millésimé)*
MORIZE (Sélection) (r)
Laurent LEQUART (Prestige)
Etienne OUDART (Référence)
Jean-Michel PELLETIER (Anaëlle) (r)
SIMART-MOREAU (Grande Réserve)
Christian BOURMAULT (Grand Éloge)
DEVAVRY (Achille)
GOUTORBE (Spécial Club)*
LEJEUNE-DIRVANG (Seilles d'Or)*
PERRIER JOUËT (Belle Epoque)*
ASPASIE (Brut de Fût)
BARON FUENTÉ (Cuvée Prestige) (r)
BARON ALBERT (La Préférence) (r)
BRIXON-COQUILLARD (Prestige)
CANARD-DUCHÊNE (Charles VII)
HUOT (Carte Noire)*
THÉVENET-DELOUVIN (Prestige)*
Rémy MASSIN (Prestige)*
VEUVE OLIVIER (Grande Réserve)
Pierre GOBILLARD (Prestige)*
BOUCHÉ (Millésimé)
CAMIAT (Prestige)*
CARLINI (Millésime)
Charles COLLIN (Blanc de Noirs)
CUPERLY (Grande Réserve)*
Daniel PERRIN (Millésime)*
DAUPHIN (Instant Intégral)
DELOT (Légende)*
DOUSSOT (Grande Cuvée)
Hervé LECLERE (Secret Millésime)
HOERTER (Millésimé)*
LAFORGE-TESTA (Millésime)
LITTIERE (Grande Cuvée)*
MAÎTRE
MARINETTE RACLOT (Millésime)*
(AUTRÉAU-LASNOT (Prestige))
Christian BRIARD (Ambre)
BARDOUX (Millésimé)*
FRANÇOIS BROSSOLETTE (Millésime)*
J. CHARPENTIER (Pierre-Henri)
MALETREZ (Premier Cru)*
HAMM (Signature) (r)
Lionel CARREAU (Préembulles)*
HUGUENOT-TASSIN (Réserve)*
Olivier et Laetitia MARTEAUX (Millésimé)*
André TIXIER et Fils (Millésime)*
BONNET LAUNOIS
MANNOURY (Réserve)*
MOUZON LEROUX
Veuve Maurice LEPITRE (Heritage)*
BAILLETTE-PRUDHOMME (Memoris)*
(Germar BRETON (Blanc de Blancs))
VAUTRAIN-PAULET (Grande Réserve)
BONNET-GILMERT (Millésimé)
Guy CHARLEMAGNE (Millésimé)
OLIVIER Père et Fils (Aparté)
GREMILLET (Evidence)
(Guy CHARBAUT (Millésimé))
Paul GOERG (Millésime)*
ROBERT A. (Cuvée)
HENIN-DELOUVIN (Grand Cru)
ROGGE-CERESER (Excellence)*
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BRICE (Vintage)
Jean-Bernard BOURGEOIS (Millésime)
PERSEVAL-FARGE (Millésimé)
BEAUMONT DES CRAYERES (Grande Réserve)
Edouard BRUN (Élégante)
BOURDAIRE-GALLOIS (Prestige)
DRAPPIER (Grande Sendrée)
Pierre MIGNON (Madame)*
FLEURY-GILLE (Pierre-Louis)
Michel TURGY (Blanc de blancs)
VINCENT D'ASTRÉE (Millésimée)*
Charles MIGNON (Grande Cuvée)*
Bernard LONCLAS (Prestige)
BOUTILLEZ MARCHAND (Millésimé)
DILIGENT (Millésime)
EGROT (Extra)
MOUSSE-GALOTEAU (Les Vinages)
TAILLET (Extra)
VANZELLA (Blanc de noirs)
BARDY-CHAUFFERT (Réserve)
Albert de MILLY
BOIZEL (Grand Vintage)
BOURGEOIS-BOULONNAIS (Premier Cru) (r)*
COUTIER (Henri III)*
Xavier LECONTE (Scellés de Terroirs)*
Nathalie FALMET (Nature)*
RENAUDIN (Réserve)*
Guy LARMANDIER (Grand Cru)*
Michel LABBÉ (Prestige)
Yvon MOUSSY (Prestige)*
MARGAINE (Spécial Club)*
MÉDOT (Blanc de blancs)
VERRIER (Raymond Verrier)
VIGNON Père et Fils (Extra brut))
JEAUNEAUX ROBIN (Extra)
ROYER (Grande Réserve)*
André ROBERT (Mesnil)*
J.M TISSIER (Apollon)*
BARBIER-ROZE (Réserve)*
BERTHELOT PIOT (Prestige)*
CHASSENAY d'ARCE (Confidences)
DEVILLIERS (RB)*
Diogène TISSIER et Fils (Saveur de Juliette)
FANIEL-FILAINE (Eugénie)*
GIRARDIN (Vibrato)*
GRUET (3 Blancs)
MALINGRE
MARY SESSILE (L'Innatendue)
MOYAT-JAURY-GUILBAUD (Extra)*
ROBERT-ALLAIT (Prestige)*
BRIGITTE BARONI
BLONDEL (Blanc de blancs)*
BOREL LUCAS (Séléction)*
COLIN (Grand Cru)*
Franck DEBUT (Tradition)*
GABRIEL-PAGIN (Grande Réserve)
GIMONNET Pierre (Fleuron)
ERIC LEGRAND (Prestige)*
MOUZON LEROUX (L'Ineffable)*
Hubert PAULET (Risléus)*
BEAUGRAND (Nature)*
RIGOLLOT (Blanc de blancs)*
Robert JACOB (Collection Privée)*
RUELLE (Grande Réserve)*
SADI-MALOT (Cuvée SM)*
Alexandre PENET (Nature)*
A. ROBERT (Sablon)*
Gaston CHIQUET (Blanc de Blancs)*
Michel GAWRON (S)
NAPOLEON (Millésimé)*
DANGIN (Prestige)
GRASSET-STERN (Millésimé)
GALLIMARD (Quintessence)
Bruno PAILLARD
(DELAUNOIS (Sublime))
Philippe GONET (Extra)



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(LENOBLE (Grand Cru)*)
(PANNIER (Réserve)*)
PLOYEZ-JACQUEMART (Passion)*
(LAMBLOT (Premier Cru))
Prestige des SACRES (Privilège)*
QUATRESOLS-GAUTHIER
(GARDET (Prestige))
(FENEUIL-POINTILLART (Premier Cru))
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
PETITJEAN-PIENNE (Millésimé)
Daniel CAILLEZ (Héritage)
Vincent COUCHE (Perle Nacre)*
LOUIS de SACY (Inédité)
VEUVE LANAUD (Prétrosses)*
WIRTH et MICHEL (3 Cépages)
BESNARD CHEVALIER (Meline)
DUMENIL (Prestige)
(LECLERC-BRIANT (Les Crayères))
(PIERRARD (Blanc de blancs))
BERTEMES (Extra)
PENET-CHARDONNET (Extra Réserve)*

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

PHILIPPONNAT


Charles Philipponnat est l’héritier d’une longue tradition vinicole. La Maison a rejoint, en 1997, le groupe Boizel Chanoine Champagne, géré par les familles fondatrices avec des capitaux essentiellement familiaux et champenois. Elle a l’avantage de posséder 17 ha de vignes situées dans les crus d’Aÿ, Mareuil, Mutigny et Avenay. D’excellents terroirs dont deux exceptionnels, Le Léon, à Aÿ et le Clos des Goisses, à Mareuil. Tous deux se caractérisent par une forte pente exposée plein sud. Dans le Clos des Goisses la pente atteint 45% de dénivelé et le microclimat peu venté est protégé par le sommet du Gruget et les murs du Clos, ce qui en fait le terroir le plus chaud, produisant les vins d’une grande intensité. "Depuis une bonne quinzaine d’années, nous avons fait beaucoup d’efforts pour préciser le style de notre Maison de Champagne, me raconte Charles Philipponnat. Nous avons amélioré la qualité des assemblages, entièrement rénové l’outil de vinification, accentué la présence du Pinot noir dans nos assemblages afin que la personnalité de nos Champagnes, leur caractère, s’expriment au mieux. Bref, nous avons porté notre attention sur beaucoup de détails, que ce soit à la viticulture, à la vinification et avons réalisé ainsi de grands progrès que les clients et consommateurs reconnaissent déjà. Suite à cette grande détermination, il nous a semblé logique que la nouvelle présentation de la bouteille reflète l’amélioration de la qualité de nos vins. Notre nouvel habillage a reçu un excellent accueil, nous avons même reçu des félicitations spontanées de nos clients. Nous avons des changements de millésimes habituels comme le Blanc de blancs, sortons le Grand Blanc 2007, un Champagne plus structuré, plus sérieux que le 2006. Notre Blanc de noirs 2008 est un superbe millésime en Champagne, un vin très réussi mûr, intense, d’une belle acidité, douce fermeté, d’une belle brillance. Millésime 2006 pour notre Cuvée 1522, c’est un millésime plus tendre, assez agréable, parfumé, qui se différencie du 2005 qui lui était plus intense, légèrement giboyeux. Dans le premier semestre, nous allons continuer de commercialiser le 2005 pour le Clos des Goisses, pour la fin d’année ce sera le 2006. C’est un champagne d’exception. Nous commercialisons aussi nos cuvées parcellaires 2006 là aussi au compte-gouttes car il y en a très peu, ces cuvées sont issues de terroirs Grand Cru d’Aÿ, de Mareuil-sur-Aÿ, les Cintres. Ce concept de parcellaire est dans le prolongement de ce que l’on fait avec Clos des Goisses à savoir, montrer l’excellence de nos terroirs. Nous faisons des vins d’assemblages mais il n’y a pas de grands champagnes sans grands vins d’assemblage issus de grands terroirs. On veut donc démontrer avec cette petite cuvée (les volumes resteront très faibles) que nos éléments d’assemblage sont de grande qualité avec une personnalité propre. Notre concept est de prélever une partie de nos assemblages, de l’isoler pour mettre en valeur sa qualité intrinsèque. Ces trois cuvées parcellaires ne seront pas systématiquement élaborées chaque année cela dépendra du millésime. Nous millésimons souvent nos Champagnes, nous avons pris l’option d’en faire moins en volume mais d’exploiter tout le potentiel. Avec le parcellaire, nous sommes plus dans une démarche d’exception. Nous sommes très satisfaits car sur le marché français, notre premier marché, nous venons de faire la meilleure année commercialement parlant de tous les temps, cela mérite d’être souligné et nous en sommes très fiers. C’est une reconnaissance des consommateurs qui nous font confiance. Nous sortons la dernière de nos cuvées parcellaires. Nous avions déjà proposé les deux autres cuvées parcellaires l’an passé Aÿ et Mareuil, et cette année, Les Cintres 2006 est la nouvelle cuvée parcellaire provenant de deux parcelles situées au cœur du Clos des Goisses. C’est un Must, l’idée générale est de donner une idée de ce que pouvaient produire les toutes meilleures parcelles du Clos des Goisses, Les Cintres 2006 est issu de la parcelle centrale du Clos des Goisses, les plus vieillies vignes, c’est l’expression pure, avec seulement 2300 bouteilles, une rareté, nous n’avons pas voulu en faire plus pour ne pas appauvrir le Clos des Goisses. Nous ne produirons pas cette petite cuvée Les Cintres tous les ans, cela dépendra du millésime, c’est une cuvée destinée aux collectionneurs.” Superbe Champagne Clos des Goisses 2006, 65% de Pinot noir et 35% de Chardonnay, vinification partielle sous bois (40 %) qui favorise une plus grande complexité, aucune fermentation malolactique pour conserver l’acidité naturelle qui compense la puissance du terroir. Vieillissement de 8 à 10 dans les caves de la Maison Philipponnat. Robe d’un or pâle, mousse fine et délicate, nez de fleurs de sureau, attaque fraîche et souple typique du millésime 2006, notes de fruits rouges, d’eau de vie de framboise, de grillé, finale aromatique et persistante. Le Grand Blanc 2007, 100% Chardonnay provenant de la Côte des Blancs de la Montagne de Reims et du Clos des Goisses. Robe d’un or clair brillant et vif, bulles fines et persistantes, nez fin et élégant, notes intenses de fleurs blanches et d’agrumes, belle attaque minérale, ample, nuancée. Notes de mandarines, pamplemousses en milieu de bouche, finale qui dévoile la typicité du style Philipponnat, vinosité tout en rondeur, bonne longueur en bouche persistante. On poursuit avec ce Champagne Cuvée 1552 Rosé Millésime 2006 : 70% de Pinot noir, 30% de Chardonnay provenant du Mesnil sur Oger et 8 % de pinot noir. Belle robe rose pâle aux reflets violets, mousse fine et délicate, notes de fruits rouges et noirs (framboise, cassis), attaque fraîche et pure, bien combinée avec les fruits mûrs, grande minéralité raffinée et délicate. Il y a aussi le Champagne Cuvée 1522 Millésime 2006 : une grande cuvée élaborée autour du terroir d’Aÿ, 70% Pinot noir, 30% Vhardonnay. Belle robe d’un or délicatement rosé, bulles fines et cordon persistant, notes olfactives de fleurs de sureau, poivre blanc, tabac blond. En bouche, touches de framboise et de crème d’amande, attaque souple, belle finale élégante. Le Royal Réserve brut : 65% Pinot noir, 30% Chardonnay, 5% Pinot meunier, première presse des raisins du cœur de la Champagne, en majorité des Grands et Premiers Crus, vieillissement sur lies. Robe d’un or soutenu, mousse fine et rapide, notes de fleur de tilleuls puis, après aération, viennent des notes de framboise et de groseille, d’agrumes et de miel, belle attaque vineuse fruitée et charpentée, ample et longue finale apportant une touche de biscuit et de pain fraîchement cuit. Faites-vous aussi plaisir avec le Royal Réserve non dosé : 65% Pinot noir, 30% Chardonnay, 5% Pinot meunier. Robe or pâle, mousse fine et persistante, nez de fleurs de tilleul, attaque droite et pure avec des notes d’agrumes, bouche bien soutenue par une bonne acidité, finale longue avec des notes de pain chaud et de pomme fraîche. Le Royal Réserve Rosé : 75% pinot noir, 20% Chardonnay, 5% Pinot meunier. Robe rose saumon, reflets cuivrés, mousse fine, crémeuse et persistante, notes de fraise des bois suivies d’agrumes et d’écorce de pamplemousse. Attaque élégante et pure, bouche pleine et ample bien soutenue par une bonne acidité et une légère astringence qui fait ressortir le fruit.

Charles Philipponnat
13, rue du Pont
51160 Mareuil-sur-Aÿ
Téléphone :03 26 56 93 00
Télécopie :03 26 56 93 18
Email : info@philipponnat.com
Site personnel : www.philipponnat.com

Domaine de la PETITE CHAPELLE


Un vignoble familial (depuis 12 générations), conduit en lutte raisonnée, de 34 ha sur des sols argilo-calcaires très caractéristiques de son appellation. Très beau Saumur-Champigny_definition.html"class="lexique" target="_blank">Saumur-Champigny Les Chaneluzes 2011, médaille de Bronze au concours de Saumur, de couleur profonde, intense et complexe au nez comme en bouche (mûre, épices...), aux tanins très équilibrés, puissant, un vin à déboucher, notamment, avec un baron de lapin rôti et tomates farcies ou un filet d'agneau en feuilles de chou. Le Saumur-Champigny_definition.html"class="lexique" target="_blank">Saumur-Champigny Tradition 2014, ample, au nez où prédominent les fruits cuits, aux tanins mûrs, tout en persistance, classique. Le Cabernet de Saumur rosé, subtilement épicé, est également très séduisant, d'une grande ampleur aromatique en finale, comme le Cabernet d’Anjou. Joli Saumur blanc Tradition 2014, tout en arômes, bien caractéristique de son appellation, avec, en bouche, des notes complexes de rose et de narcisse. Plus dense, le Saumur blanc L’Ancestrale 2014, avec une belle fraîcheur florale doublée de nuances fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées, au bouquet fleuri, aux connotations, au palais, de noisette et de lis. Le Crémant de Loire brut rosé, ample et très fruité (petits fruits rouges mûrs), est un vin classique et distingué, harmonieux , de jolie mousse fine comme le Crémant de Loire brut blanc, d’une jolie intensité aromatique (brioche, pêche). Remarquable Coteaux de Saumur blanc moelleux 2013, de belle couleur, au nez riche dominé par des notes de pain grillé, de belle garde. Le Cabernet de Saumur rosé sec, 50% Cabernet franc et 50% Cabernet-Sauvignon, est particulièrement séduisant de bouche vive et gourmande.

Laurent et Chantal Dézé
Champigny - 4, rue des Vignerons
49400 Souzay-Champigny
Téléphone :02 41 52 41 11
Email : deze.laurent@orange.fr
Site personnel : www.domainepetitechapelle.com

Château PÉROUDIER


Une propriété de 50 ha dans la famille depuis plusieurs siècles. Superbe Monbazillac cuvée Louise Élisa 2011, une cuvée en mémoire de la grand-mère fondatrice du domaine qui n'est élaborée que dans les grandes années, d’une très grande intensité au nez comme en bouche, ample et très onctueux, d’une grande complexité au palais (brioche, abricot confit), tout en longueur, de garde comme en atteste ce 2006, typé et fruité, aux connotations subtiles de miel et de rose, de bouche profonde, très fin, qui mêle ampleur et distinction. Le Bergerac sec cuvée Louise Élisa 2012, 100% Sauvignon gris, fermenté et élevé en bar- riques, de jolie robe, d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et d’amande, avec cette nervosité équilibrée caractéristique, vif et fin, est un vin où la structure s’allie à l’élégance. Le Bergerac cuvée Louise Élisa rouge 2011, 12 mois en fûts de chêne, dense, aux tanins mûrs, à la fois riche et souple, très équilibré, avec des notes de sous-bois et de cerise mûre. Le Bergerac rouge cuvée Péroudier 2012, typé, coloré, au nez où dominent le pruneau et les sous-bois, est un vin de bouche flatteuse et riche à la fois, dense, avec des tanins mûrs, tout en bouche. Joli Bergerac blanc sec Fût de Chêne 2012, de belle teinte, au nez subtil de lis, franc et gourmand, rond et parfumé au palais, de bouche fine comme ce Côtes-de-Bergerac blanc moelleux 2012, riche en arômes de fleurs et d’épices, d’une belle longueur en bouche, dense, vraiment charmeur sur une Fourme d’Ambert ou des poires pochées.

Famille Loisy

24240 Monbazillac
Téléphone :05 53 58 30 04 et 06 07 21 83 97
Télécopie :05 53 24 55 20
Email : chateauperoudier@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateauperoudier.com

CHAMPAGNE ELLNER SAS


Fondée au début 1900, la Maison Charles Ellner, est aujourd’hui gérée par la 3ème génération alors que la 4ème y a déjà pris une part très active depuis plusieurs années. Elle a su évoluer et grandir en préservant son identité et son savoir faire familial. Pour mémoire, Charles-Émile Ellner créa, au début du siècle, sa propre maison. Et, parmi ses successeurs, son fils Pierre, qui a été la véritable “locomotive” de la maison, a su transmettre à ses enfants cette passion pour la terre et le vin. Michel, plus attaché aux valeurs de la terre, s’est très souvent retrouvé aux côtés de son père et ils ont constitué le patrimoine de leur maison. Il a été suivi par ses deux fils Arnaud, maître de chai et Frédéric, directeur du vignoble. Jean-Pierre s’est vu confier la tâche administrative qui devenait de plus en plus lourde. Le vignoble couvre une superficie de 50 ha répartis sur une quinzaine de communes. La diversité, la richesse, la finesse de nos cuvées attestent de notre volonté de placer nos Champagnes au plus haut de l’échelle qualitative. La fidélité que nous accorde notre clientèle française, témoigne de la régularité et de la constance de nos Champagnes au fils des années. Toujours à la recherche de nouvelles opportunités, notre société a su développer ses marchés à l’exportation, secteur qui représente actuellement près de 60% de ses ventes. Voilà un formidable Champagne Séduction Millésime 2006, 75% Chardonnay, partiellement vieilli en vieux fûts de chêne, 25% Pinot Noir, dosage 6 g/l, où se retrouvent les fleurs et les fruits secs, bien équilibré et harmonieux, dense, de bouche puissante, aux notes subtiles d’agrumes, de narcisse et de pain grillé, un Champagne racé, ample, à prévoir sur une daurade aux girolles ou des quenelles de volaille aux épinards, notamment. Le 2005, 69% Chardonnay (Avize, Tauxières et Epernay) partiellement vieilli en vieux fûts de chêne, 31% Pinot Noir(Rilly, Epernay et Sermiers), dosage 6 g/l , bien spécifique à ce millésime puissant, une cuvée d’exception fraîche et fruitée, avec une mousse légère et parfumée, des arômes délicats avec des nuances de rose, de genêt et d’amande. Excellent brut Premier Cru (toujours Chardonnay majoritaire), qui développe un nez de noisette fraîche, de bonne bouche, mêlant distinction et rondeur, un Champagne vineux mais en même temps tout en finesse, opulent et parfumé, aux notes de fruits macérés. Il y a aussi ce Champagne Prestige Millésime 2006 (72% de Chardonnay sélectionné sur les vignobles de Moussy, Tauxières et Avize, 28% de Pinot Noir provenant d’Epernay et de Moussy, dosage 8 g/l). Pas de fermentation malolactique. Un grand vin de robe or pâle, aux reflets verts, une cuvée offrant une bulle fine et persistante, qui présente une belle complexité mêlant les notes de fleurs blanches et de citron pour finir sur des saveurs subtiles d’amande douce dues à un long vieillissement en cave. Un Champagne nerveux, qui révèle une finale délicate onctueuse et soyeuse. Le 2005, 65% Chardonnay (Avize, Chouilly et Tauxières), 35% Pinot Noir (Rilly-la-Montagne, Sermiers et Epernay), dosage 8 g/l, très séduisant, aux arômes de poire et de noisette grillée, de robe jaune pâle aux reflets d’or, un vin puissant et élégant à la fois, tout en bouche, tout en finale. 

Jean-Pierre Ellner
6, rue Côte Legris
51200 Epernay
Téléphone :03 26 55 60 25
Télécopie :03 26 51 54 00
Email : champagneellner@vinsdusiecle.com etinfo@champagne-ellner.com
Site : champagneellner
Site personnel : www.champagne-ellner.com


> Nos dégustations de la semaine

Château La GARELLE


Domaine de 10 ha sur sols sablonneux et argilo-calcaires, composé de 75% Merlot, 15% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc (moyenne d'âge des vignes de 25 ans). Les cuves Inox sont de petite capacité pour un travail minutieux à la parcelle ou au cépage ou encore par tonnelier avant assemblage des vins.
Le vin est vinifié de façon traditionnelle dans un chai entièrement réaménagé en 2002 et 2008 (thermo-régulation des cuves, gestion du taux d'humidité) et placé sous la surveillance constante d'une équipe d'oenologues réputée pour son extrême exigence et sa créativité. Le vieillissement du vin est effectué en barriques de chêne français pendant 20 mois. Elles sont renouvelées, selon les années, par moitié ou par tiers.
Tout en bouche, leur Saint-Émilion GC 2009, très classique de ce grand millésime, est un vin typé, de charpente élégante, aux tanins présents et fondus à la fois, ample et structuré, d'une belle finale. Savoureux 2007, qui s'apprécie actuellement, tout en nuances avec des notes de griotte et d'épices. Le 2006, de robe grenat soutenu, aux tanins denses, mêle une charpente réelle à une jolie rondeur, fort bien élevé, tout en charme et parfums. Excellent Château du Relais Saint-Émilion GC cuvée Georgina, d'une belle couleur pourpre, tout en puissance et finesse, aux senteurs de fruits rouges surmûris. Aucune hésitation.

Mr et Mme Michel Billon
3, La Garelle
33330 Saint-Émilion
Tél. : 05 57 24 61 98
Fax : 05 57 24 75 22
Email : chateaulagarelle@wanadoo.fr
www.lagarelle.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Guy CADEL


Un vignoble de 10 ha qui s’étend dans la Côte des blancs et la vallée de la Marne. L'encépagement est réparti entre Chardonnay et Pinot Meunier à parts égales. Les sols sont en majorité argilo-calcaires, avec pour quelques parcelles une tendance plus limoneuse. La profondeur est très variable, ils sont en moyenne plus profonds lorsque la veine de craie est grande et donc surmontée d'argile. L'âge des vignes est en moyenne de 25 ans, les plus vieilles ont 45 ans. Les apports en fumures sont uniquement des engrais Bio, des écorces fraîches ou des composts.
“Au début, nous raconte Philippe Thiébault, le 2015 avait des arômes parfaits, puis, lors de dégustations de vins clairs, seuls les Pinots noirs rejoignaient l'excellence. C'est une année très hétérogène, les Pinots meuniers sont très fruités, les Chardonnay, un peu moins. On balance entre le bien charnu et le minéral.
En vente en 2016 : le 2008 qui est floral, d'une grande complexité et garde toute ses promesses.”
Il est indéniable, en effet, que ce Champagne Millésimé 2008, fermentation malolactique complète, stabilisation tartrique, temps de repos en cave 72 mois, associant saveur et distinction, est remarquable, riche, au nez dominé par les fleurs fraîches et les petits fruits secs, très parfumé, intense, aux notes de poire et de brioche. Le Champagne Grande Réserve brut 90% Pinot Meunier, 10% Chardonnay, pur 2009, où dominent des notes de pain grillé et de fruits jaunes, un vin dense en bouche, avec des notes de noix, est un Champagne harmonieux, de mousse crémeuse, d’une belle complexité, tout en fruité et finesse.
Belle cuvée Carte Blanche 2012, classique, avec cette bouche charnue et fine à la fois, est très aromatique en finale, très agréable; Excellent Demi-sec, très équilibré, de mousse fine et persistante, d’une belle harmonie, tout en distinction, aux arômes de fleurs blanches, long en bouche comme le Champagne rosé, de bouche puissante, d’une belle palette d’arômes.

Sylvie et Philippe Thiébault-Cadel

PERSEVAL-FARGE


Le domaine est établi sur la commune de Chamery (classement Premier Cru), au cœur de la montagne de Reims depuis 1955, et il est exploité selon les principes de la lutte raisonnée (bas de coteaux : sable argileux, mi-coteaux et hauteurs : argilo-calcaire). Pinot Meunier, Pinot Noir, Chardonnay et récemment la plantation de vieux cépages : Petit Meslier, Arbanne et Fromentot se partagent harmonieusement les surfaces plantées. “En 1808, Jean-Baptiste Perseval a posé la première pierre de la cave. Cet acte fondateur initie une dynamique qui développera notre métier de vigneron, notre savoir-faire, notre culture et notre identité.”
Leur Champagne brut Terre de Sables est remarquable, une harmonie des 3 cépages : 50% Pinot Meunier, 45% Chardonnay, 5% Pinot Noir, âge moyen du vignoble 29 ans, sur terroir d’argile et de sable, vinification en cuves Inox, fermentation malolactique partielle..., le tout donnant ce vin de belle teinte dorée, aux nuances de fruits mûrs, de tilleul et de grillé, de bouche vineuse avec des touches délicates et crémeuses.
Tout en bouche, ce Champagne brut Millésime 2003, à la mousse fine et légère, aux arômes intenses, à dominante de noisette et d’abricot, harmonieuse et savoureuse, de belle structure, un Champagne très parfumé. Très fine, la cuvée la Pucelle brut Nature Premier Cru, de robe jaune aux reflets verts, aux bulles légères, de bouche fraîche avec des connotations d’agrumes et d’amande, est idéale sur des poissons marinés. Le Champagne cuvée Jean-Baptiste (55% Chardonnay, 30% Pinot Noir et 15% Pinot Meunier), aux dominantes d’amande et de miel, où s’associent puissance et distinction, est à la fois fin et charpenté, d’une belle finale.
Le brut Nature zéro dosage est une réussite, au nez minéral dominé par les agrumes frais, avec des nuances de narcisse et de chèvrefeuille, ample et bouqueté, un Champagne tout en vivacité. Belle cuvée Terre de Sable brut Premier Cru, à la mousse fine et légère, aux arômes intenses, marqués par la noisette et l’abricot, harmonieuse et savoureuse, de belle structure, un Champagne dense et parfumé.
Goûtez le Champagne brut Réserve, est très réussi, distingué, gourmand, à dominante de lis et de noisette, très équilibré, de bouche puissante, fondue et tout en longueur, idéal sur un brochet, le brut Blanc De Blancs, qui possède un nez de pomme mûre et une bouche suave, puissant et complexe, où s’entremêlent les fruits, la bruyère et les fleurs fraîches, et le brut Blanc De Noirs Premier Cru, où se décèlent des nuances de citronnelle, de brioche et d’abricot, de bouche élégante et sophistiquée.

Benoist et Isabelle Perseval

> Les précédentes éditions

Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015

 



Jean-Claude et Didier AUBERT


BAUMANN-ZIRGEL


Château des ROCHETTES


Clos BELLEFOND


Château Les GRAVES


Château LESTAGE-DARQUIER


Château PANCHILLE


Domaine GRESSER


Maison MOLLEX


Château GAUTOUL


Château VIEUX TOURON


Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


Domaine de CHAMP-LONG


THÉVENET-DELOUVIN


LAURENT-GABRIEL


Château LASCOMBES


Domaine de BARROUBIO


Louis HUOT


Francis BLANCHET


Domaine BERTRAND-BERGÉ


Château DESMIRAIL


LEGRAS et HAAS



CHARLES SCHLERET


DOMAINE DE ROSIERS


CHATEAU DE BEAUREGARD


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


CHATEAU PONT LES MOINES


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


DOMAINE VINCENT BACHELET


DOMAINE DE LAUBERTRIE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales