Dussert Gerber

Edition du 17/07/2018
 

Château Beauregard

Sommet

Château BEAUREGARD

En 2014, la famille Moulin, propriétaire des Galeries Lafayettes, a fait l’acquisition des quatre propriétés viticoles Château Beauregard, Château Pavillon Beauregard, Château Saint-Robert et Château Bastor-Lamontagne, avec leurs amis de longue date, Florence et Daniel Cathiard, du Château Smith-Haut-Lafitte. La famille Moulin incarne Beauregard, et veut faire revivre ce Château à Pomerol comme une maison de famille.


“J’ai la chance que ces nouveaux propriétaires me fassent confiance, nous explique Vincent Priou, il est vrai que cela fait 26 ans que je travaille ici. Leur arrivée a favorisé la “renaissance” du Château Beauregard. Nous avons refait entièrement toutes les installations techniques et la chartreuse. Nous avons choisi des cuves béton en forme de goutte, équipées d’une thermorégulation dans l’épaisseur du béton, ce qui nous permet d’être plus précis pour les vinifications. Accueil de la vendange dans une nouvelle salle de réception, tri manuel et tri optique, puis le raisin est acheminé en cuvons qui sont montées par ascenseur pour atteindre le haut des cuves afin que le raisin y soit déversé, cela évite les pompes à vendanges. Grâce à ces cuves tronconiques, nous pratiquons des pigeages tout en douceur. L’élevage se fait en barriques de chêne dont environ 50% neuves. Nous avons deux chais à barriques climatisés. Tous ces équipements techniques ont pour but de magnifier le très beau terroir que nous avons ici, à Pomerol. Château Beauregard est déjà réputé pour sa grande finesse et son élégance, nous allons lui apporter un peu plus de densité en milieu de bouche grâce à plus de sélection et à l’apport de plus de Cabernet Franc et de Cabernet Sauvignon dans l’avenir. Le vignoble d’une moyenne d’âge de 38 ans est en cours de restructuration. Déjà, il y a une dizaine d’années, j’avais commencé la plantation à très haute densité et nous poursuivons dans cet esprit de 9200 pieds/ha, ce qui est assez exceptionnel sur la rive droite. Nous sommes certifiés Bio depuis 2014 et voyons l’incidence dans les vins avec plus de précision, de pureté notamment. Sur la rive droite, tous nos vins sont Bio, dans les vignobles de la rive gauche, tous nos vins seront Bio à partir du millésime 2016. Nous devons être capables de produire des vins agréables jeunes mais qui ont un bon potentiel de vieillissement et c’est grâce à notre chai parfaitement équipé que nous y parvenons, c’est plus facile de travailler dans des conditions d’excellence avec des baies parfaitement sélectionnées... l’extraction se fait tout en douceur, cela permet d’extraire les bons tanins. Le Benjamin de Beauregard, notre second vin, représente 45 à 50% de notre production totale. Le pôle Rive Gauche est important avec 58 ha au Château Bastor-Lamontagne à Preignac et 38 ha au Château Saint-Robert dans les Graves. Château Bastor-Lamontagne 2015 est un Sauternes très riche, c’est d’ailleurs un millésime exceptionnel dans tout le Sauternais. Château Bordenave 2015 est certifié Bio depuis quelques années déjà, c’est une enclave dans le vignoble de Bastor-Lamontagne, c’est un Sauternes très typé Barsac alors qu’il est sur la commune de Preignac, il est situé sur la première terrasse dans la continuité de Barsac, c’est vraiment la fraîcheur, fruits frais et l’élégance qui le caractérisent. Bastor-Lamontagne 2015 est un Sauternes riche, complexe, on retrouve un grand Sauternes avec des notes d’agrumes confits, d’écorce d’orange, d’abricot sec. La conversion Bio se termine, Bastor-Lamontagne 2016 qui est à en cours d’élevage sera certifié Bio. Notre So Sauternes 2016 Bio rencontre un franc succès, il est plus sur la fraîcheur du fruit, plus léger, très accessible, idéal à l’apéritif, un vin qui plaît beaucoup, un Sauternes au prix accessible. Michel Garat est toujours mon consultant technique à Sauternes, il travaille toujours avec nous à Bastor, je l’ai rappelé car il connaît parfaitement le vignoble et les clients, c’est une aide précieuse. Château Saint-Robert blanc 2015 est certifié Bio, le rouge est toujours en conversion. Nous vendons les blancs 2015 et 2016, le 2016 a une bonne acidité, c’est un vin avec beaucoup de fraîcheur, un peu moins complexe que le 2015 qui lui est un peu plus exubérant. Ces deux millésimes sont très réussis tout en ayant leur identité propre.

   

Château Beauregard

Directeur : Vincent Priou

33500 Pomerol
Téléphone : 05 57 51 13 36

Email : beauregard@chateau-beauregard.com





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


Représentant la quatrième génération de cette exploitation familiale, Thierry Dumeynieu dirige cette propriété située à flanc de coteaux. Beau Fronsac 2015, avec ces notes très caractéristiques et persistantes de petits fruits à noyau, de bouche fondue et ronde avec des nuances de fraise et une note épicée, de teinte soutenue, un vin riche et chaleureux, de garde, naturellement. Le 2014 est savoureux, riche en couleur comme en charpente, aux tanins fermes et fins à la fois, corsé, tout en bouche, très chaleureux, au nuances de fraise, de truffe et d’humus, à déboucher sur des tournedos aux cèpes ou des côtes de veau grand-mère. Goûtez le Bordeaux Supérieur Château La Maréchale 2015, un vin de belle teinte grenat, aux notes de violette, de framboise et de sous-bois, charnu et long en bouche, l’un des meilleurs de son appellation.

Thierry Dumeynieu - Earl Vignoble Dumeynieu
1, Le Sable
33126 La Rivière
Téléphone :05 57 24 94 55 et 06 14 36 25 91
Email : vignoble-dumeynieu@sfr.fr

Vignobles PELLE


Une histoire familiale qui débuta, en 1840, au Château de Jayle. Cinq générations s’y sont succédées donnant naissance également au Château Les Ancres et produisant des Bordeaux et Côtes de Bordeaux Saint-Macaire, répartis sur une superficie de 68 ha, répartie en trois Châteaux : le Château de Jayle, le Château les Ancres, le Château Champs de Lucas qui s'étendent sur les communes de Saint Martin de Sescas, Saint Martial, Saint Pierre d'Aurillac. Les terres des trois Châteaux sont essentiellement composées de sols limono-argilo-sableux, limono-argilo-limoneux. Vous allez apprécier cet excellent Bordeaux Château de Jayle Barrique 2012, 95% Cabernet-Sauvignon et 5% Merlot, élevé en barriques pendant 8 mois, au nez dominé par le cuir et les framboises, d’une belle intensité, un vin ample et savoureux. Le 2010 est excellent aujourd’hui, de belle robe grenat, aux arômes d’épices, de violette et de prune, un vin de bonne base tannique, tout en nuances, de bouche ample. Beau Côtes de Bordeaux Saint Macaire blanc liquoreux 2015, qui fleure bon son Sémillon, de bouche onctueuse mais tout en fraîcheur, où dominent des notes de fruits jaunes et de tilleul, un joli vin qui allie puissance et souplesse, d’une belle ampleur, riche et distingué à la fois, charmeur. Tout en séduction, le Bordeaux blanc sec Plaisir Fruité, 80 % Sémillon, et 20 % Sauvignon, élevé en cuves Inox, étiquette séduisante et moderne, sent les agrumes, un vin classique, au nez à dominante de fruits frais, fin et rond. Il y a aussi leur Crémant de Bordeaux, aux nuances de genêt, avec des notes confites, une cuvée parfumée, de mousse fine, dense, très harmonieuse, pour l’apéritif ou sur une tarte, et ce joli Vin de France Plaisir fruité rosé, 50% Merlot et 50% Cabernet-Sauvignon, tout en vivacité et parfumé. Chambres d’hôtes.

Denis Pellé
1 et 2, Jayle
33490 Saint-Martin-de-Sescas
Téléphone :05 56 63 60 90
Email : contact@vignobles-pelle.com
Site personnel : www.vignobles-pelle.com

Château LANIOTE


Le Château est dans la famille d’Arnaud de la Filolie depuis près de deux siècles. Le vignoble de 5 ha, orienté principalement sud-est, est d’un seul tenant sur le haut du plateau argilo-calcaire de Saint-Émilion. L’encépagement est de 80% de Merlot, 15% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon, ce qui permet un bon équilibre des caractères olfactifs et gustatifs. L’âge moyen du vignoble est de 35 ans, vendanges manuelles, vinifications traditionnelles avec éraflage total et tri des raisins, cuvaison longue, maîtrise des températures, pressurage vertical modéré, fermentation malolactique en fûts neufs, vieillissement durant 12 mois en fûts de chêne. On est bien au sommet avec leur très beau Saint-Émilion GCC 2015, avec une structure solide en tanins, au nez complexe de fruits rouges à noyau et d’épices, un vin de belle couleur, corsé, typé, aux notes de fruits mûrs (prune, griotte) et de truffe au palais. Le 2014 est généreux, charnu, un vin de belle robe grenat, délivrant des arômes d’épices et de fruits cuits, riche et volumineux en bouche, de très belle évolution comme en atteste ce 2009, splendide, d’une robe pourpre, aux notes de fruits cuits (cassis, framboise) et de cuir, est un vin dense et corsé, avec des tanins riches, fondus, idéal sur un filet de bœuf en croûte ou une poitrine de veau aux olives et safran.

Arnaud et Florence de la Filolie
3, La Niotte
33330 Saint Emilion
Téléphone :05 57 24 70 80
Email : contact@laniote.com
Site personnel : www.laniote.com

CHATEAU TOULOUZE


Les terres du Château Toulouze dépendaient d’un vaste ensemble foncier, propriété du Château de Vayres. Ce dernier édifié au XIIIème siècle à l’emplacement d’un « oppidum » gallo-romain dominant la Dordogne, fut une des résidences du roi Henri IV. La propriété dans sa forme actuelle, 27 ha d’un seul tenant, bâtiments et vignoble, correspond à ce qui subsiste d’un vaste domaine viticole et d’élevage de plus de 70 ha, édifié à la fin du XVIIIème siècle, à la suite de la révolution française et démantelé petit à petit par le jeu des successions. Le vignoble totalement restructuré en 1986, commence à exprimer la montée en puissance de l’expression du terroir. Cela donne des vins à la chair plus ample, généreuse, fruités mais avec des tanins élégants empreints de finesses. Des vins équilibrés et harmonieux, que l’on peut déguster jeunes après une large aération en carafe, mais qui offrent selon les millésimes un excellent potentiel de garde, en moyenne de 10 à 15 ans. Découvrez ce Graves de Vayres Grande cuvée 2009 (Merlot majoritaire, 20% de Cabernets, vendanges manuelles et tardives pour rechercher la maturité, élevage 12 mois en 1/2 muids de chêne, mise en bouteille 18 mois après les vendanges, filtration douce), avec ces notes caractéristiques et très persistantes de groseille, de fumé et d’épices, aux tanins denses et mûrs à la fois, un vin de bouche ample, d’excellente garde. Beau 2008, charpenté, bien charnu, avec des senteurs de prune et de groseille, gras, aux tanins savoureux, qui dégage en bouche des connotations de cerise noire et d’humus, de garde.


12, rue de la Ruade - BP 28
33450 Saint-Sulpice-et-Cameyrac
Téléphone :05 56 30 85 47
Télécopie :05 56 30 87 29
Email : contact@chateaudesplassons.com
Site : chateautoulouze
Site personnel : www.chateauxcailley.com


> Nos dégustations de la semaine

PANNIER


Louis-Eugène Pannier crée la Maison Pannier en 1899 à Dizy près d'Épernay. En 1937, son fils achète de magnifiques carrières médiévales à Château-Thierry, et y installe sa maison de négoce. En 1974, un groupe de viticulteurs acquiert la Maison pour faire de la marque Pannier leur porte-drapeau. En 1999, une mission archéologique découvre une fresque du XIVe siècle, dans les caves, représentant un archer médiéval qui devient l'emblème de la marque, qui adopte alors la devise des archers : ?Ad perfectionem intendere? ou ?Tendre à la perfection?.
Le Champagne brut Vintage 2005, 40% de Chardonnay, 33% de Pinot Meunier et 27% de Pinot Noir, une cuvée harmonieuse et distinguée, de mousse onctueuse et très fine, fruitée et corsée à la fois, tout en arômes, élégante, de mousse persistante (32 €). Le Blanc De Noirs est très équilibré, parfumé, au nez dominé par les fruits mûrs et le pain brioché, avec cette pointe de fraîcheur caractéristique, persistant en bouche. Joli Extra-brut Exact, avec des arômes discrètement minéraux, un vin frais et équilibré, de bouche légèrement citronnée, pleine d?élégance (26 €). Le brut Sélection, ample et parfumé, de mousse persistante, dense et très harmonieux, sent bon les noisettes et la pêche (23,60 €), tandis que ce demi-sec Séduction, de très bonne bouche, est une cuvée puissante et bouquetée, avec des dominantes de lis et de brioche, un vin dense, à prévoir sur un gâteau aux fruits, comme un cake ou une charlotte (23,60 €),

Directeur : Jean-Noël Pfaff
23, rue Roger-Catillon - BP 300
02406 Château-Thierry
Tél. : 03 23 69 51 30
Fax : 03 23 69 51 31
Email : champagnepannier@champagnepannier.com
www.champagnepannier.com


Château de ROUSSE


Goûtez le Jurançon cuvée Quatuor 2009 (50% de Petit et Gros Manseng, 50% de Petit et Gros Courbu, d'où le nom), obtenu par passerillage, fermentations en fûts de chêne, élevage sur lies de 8 mois, de robe claire, avec cette ampleur florale doublée de nuances fruitées, savoureux, complexe et ample en finale (15 à 24€ environ). Excellent Jurançon sec 2011, floral, frais et puissant à la fois en bouche, d'une très bonne persistance aromatique, vraiment réussi, à prévoir sur des asperges au magret de canard fumé.

Marc Labat
La Chapelle-de-Rousse
64110 Jurançon
Tél. : 05 59 21 75 08
Fax : 05 59 21 76 54
Email : chateauderousse@wanadoo.fr


Domaine de l'ENCANTADE


Domaine créé à partir de rien : création de la cave dans un site isolé et sauvage, en reprenant des vieilles vignes destinées à l?arrachage, sur des coteaux d?arènes granitiques, avec des cépages traditionnels catalans. Agriculture biologique et agro-écologique : amélioration de la vie des sols, travail en traction animale, vendanges en caissettes ramassées à cheval, le matin.
Son Côtes-du-Roussillon rouge Raisin d?Être 2012, 2/3 de Carignan et 1/3 de Grenache, élevage sur lies en cuves pendant un an, est un vin puissant et charpenté, de belle teinte grenat, alliant couleur et matière, au nez à dominante de fruits et d?humus (11 €). L?IGP Côtes Catamanes rouge Sirius 2012, pur Syrah, élevage en vieux fûts de chêne pendant 10 mois, est complexe, de couleur pourpre intense, au nez présent avec des notes de violette, de musc et de cerise noire, de bouche soyeuse, un vin aux tanins riches et équilibrés (14 €).
Il y a aussi ce Côtes-du-Roussillon rouge Roc d?En Manas 2012, 60% Carignan, 20% Grenache et 20% Syrah, élevage en vieux fûts de chêne pendant 10 mois, un vin où prédominent la myrtille, les épices et la réglisse, aux tanins mûrs, très riches et soyeux à la fois, de belle matière, de bouche dense (17,50 €).

Antonin Moisan
Lieu dit Boynes
66130 Trévillach
Tél. : 06 60 88 55 34
Email : encantade@gmail.com



> Les précédentes éditions

Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017

 



Domaine La MEREUILLE


Château Le BOURDIEU


Château La MARZELLE


Château VIEUX RIVALLON


MORIZE Père et Fils


Domaine PECH D'ANDRÉ


Jean-Paul MAULER


Domaine SERGUIER


Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


Domaine Aline et Rémy SIMON


Domaine de PISSE-LOUP


Domaine CAMAÏSSETTE


Cru du PARADIS


Château des ARNAUDS


Domaine du LOOU


Château BOUTILLON


Château de PIZAY


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Famille SUMEIRE - Vignerons en Provence


Château LALIS


Château MAZEYRES


Jean-Marie NAULIN


Domaine du CHAILLOT


Xavier LECONTE


Château de Beaulon


BARILLOT Père et Fils


Château de BEAUPRÉ


Domaine de GRANDMAISON


Domaine La CROIX CHAPTAL


Domaine de CARTUJAC


Éric LEGRAND


Domaine SEGUIN-MANUEL


Domaine BEAUVALCINTE


Domaine JOMAIN


Domaine du JAS D'ESCLANS



DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


DOMAINE PIERRE GELIN


SCEA CHATEAU CAILLIVET


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


DOMAINE GUIZARD


CHAMPAGNE GOSSET


DOMAINE ALARY


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


CHATEAU DE LA BRUYERE


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


CLOS SAINT-PIERRE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales